Identifiez-vous


Florence

  • Florence est indéniablement monumentale et se repose un peu sur ses lauriers qui ne sont autres que ses gloires passées et sa riche histoire pendant la Renaissance. Florence, plus qu’aucune autre ville, est définie par son patrimoine artistique. La ville est constellée d’églises, de palais et de galeries d’art et la concentration d'art et de sculpture de la Renaissance y est la plus importante au monde au monde. La ville est à la fois bénie et accablée par tout cette surcharge artistique. En 1743, Anne-Marie-Louise, dernière descendante de la lignée des Médicis, fit don de sa propriété à la ville de Florence, s’assurant ainsi que les collections d’art des Médicis resteraient intactes à jamais. Il en résulte que Florence est encore inondée de trésors. En dépit de dévorer la liste de ses sites incontournables, faites attention à ne pas suffoquer sous le poids de ces trésors. Laissez-vous du temps pour errer sans but. Au-delà des perches à selfies et des statues vous attend un vrai repaire de gourmets, avec ses élégants cafés, sa superbe cuisine et ses marchés littéralement à croquer. Florence n'est pas renfermée. La ville gourmande n'a pas non plus perdu son audacieuse âme toscane : les auberges traditionnelles servent toujours de la truculente cuisine paysanne, steaks virils compris.

  • Le top des choses à faire

    Partagez équitablement votre temps entre visites de galeries d’art et balades à la recherche de la parfaite trattoria ou du panorama idéal. Assurez-vous d’acheter une Firenze Card en ligne, elle est assez chère mais vous l’aurez amortie après quatre visites et cela signifie que vous pourrez sauter les files d’attente et entrer dans les plus beaux musées et monuments sans gaspiller votre temps précieux à Florence. Elle est valable pendant 72 heures et permet aux citoyens de l’UE âgés de moins de 18 ans d’entrer gratuitement, seulement s’ils sont accompagnés d’un détenteur de la Carte Florence. Alternativement, une entrée au Grande Museo del Duomo permet d’accéder à tous les monuments de la Piazza del Duomo. Le site de réservation en ligne des tickets pour les musées d’Etat est le suivant b-ticket mais on compte également de nombreux sites non officiels.

  • 1. Piazza del Duomo – Émerveillez-vous devant le centre-ville monumental

    Pouvant accueillir jusqu’à 20.000 personnes, l’énorme Duomo (Cathédrale) ne sert qu’à mettre en exergue la petitesse du square environnant et l’étroitesse des rues voisines. Maintenant entièrement piétonne, la place est toute à vous, vous pouvez vous y balader à pied, ou même dans une calèche tirée par des chevaux, que vous pourrez trouver sur la place. Le Duomo est de loin le plus grand bâtiment à des kilomètres à la ronde, et c’est ce dôme, bâti par Brunelleschi, qui reste encore l’emblème de Florence, et ce, plus de 500 ans après sa construction. En hommage à l’exploit de Brunelleschi, la ville a longtemps interdit la construction de bâtiments qui soient plus grands que le Duomo. L’éclair de génie de cet architecte de la Renaissance consista à mettre au point un ingénieux système avec une coque à l’intérieur et un dôme extérieur afin de répartir le poids de la coupole, et d’épais murs rendant inutiles tout renfort supplémentaire. Si vous n’avez pas le vertige, montez jusqu’à la galerie du dôme. Juste à côté, le Campanile multicolore de Giotto (clocher) jaillit au-dessus de la ligne d’horizon rabaissée de la ville. La montée jusqu’au sommet en vaut la peine pour les points de vue panoramiques. La troisième étoile de la place est le Battistero (Baptistère), le bâtiment le plus ancien de la ville, reconstruit au XIème siècle et utilisé comme cathédrale de Florence jusqu’en 1228. Visitez le Museo dell’Opera del Duomo (Musée de la Cathédrale) pour admirer les sculptures et statues originelles qui étaient jadis visibles au sein de la cathédrale. Parmi les pièces d’intérêt on trouve la Pieta de Michelangelo, sculptée pour sa propre tombe et les Portes du Paradis, les portes d’origine créées pour le Baptistère. Le Musée rénové permet maintenant de conférer un sens véritable à la majestuosité de ces travaux, dévoilés dans leur cadre légitime.


    Adresse: Piazza del Duomo, Florence
    Site web: www.ilgrandemuseodelduomo.it

  • 2. Piazza del Duomo – Émerveillez-vous devant le centre-ville monumental

    Pouvant accueillir jusqu’à 20.000 personnes, l’énorme Duomo (Cathédrale) ne sert qu’à mettre en exergue la petitesse du square environnant et l’étroitesse des rues voisines. Maintenant entièrement piétonne, la place est toute à vous, vous pouvez vous y balader à pied, ou même dans une calèche tirée par des chevaux, que vous pourrez trouver sur la place. Le Duomo est de loin le plus grand bâtiment à des kilomètres à la ronde, et c’est ce dôme, bâti par Brunelleschi, qui reste encore l’emblème de Florence, et ce, plus de 500 ans après sa construction. En hommage à l’exploit de Brunelleschi, la ville a longtemps interdit la construction de bâtiments qui soient plus grands que le Duomo. L’éclair de génie de cet architecte de la Renaissance consista à mettre au point un ingénieux système avec une coque à l’intérieur et un dôme extérieur afin de répartir le poids de la coupole, et d’épais murs rendant inutiles tout renfort supplémentaire. Si vous n’avez pas le vertige, montez jusqu’à la galerie du dôme. Juste à côté, le Campanile multicolore de Giotto (clocher) jaillit au-dessus de la ligne d’horizon rabaissée de la ville. La montée jusqu’au sommet en vaut la peine pour les points de vue panoramiques. La troisième étoile de la place est le Battistero (Baptistère), le bâtiment le plus ancien de la ville, reconstruit au XIème siècle et utilisé comme cathédrale de Florence jusqu’en 1228. Visitez le Museo dell’Opera del Duomo (Musée de la Cathédrale) pour admirer les sculptures et statues originelles qui étaient jadis visibles au sein de la cathédrale. Parmi les pièces d’intérêt on trouve la Pieta de Michelangelo, sculptée pour sa propre tombe et les Portes du Paradis, les portes d’origine créées pour le Baptistère. Le Musée rénové permet maintenant de conférer un sens véritable à la majestuosité de ces travaux, dévoilés dans leur cadre légitime.


    Adresse: Piazza del Duomo, Florence
    Site web: www.ilgrandemuseodelduomo.it

  • 3. Galleria degli Uffizi – admirez les vitrines d’œuvres d’art de la Renaissance

    La Galerie des Uffizi est tout simplement la plus belle collection au monde d’Art italien. En tant que telle, la galerie est à la fois un régal pour les sens, tout comme elle peut être un banquet indigeste. Les Uffizi ont récemment été rénovés, avec sept nouvelles salles exposant des œuvres de Botticelli et d’autres artistes du début de la Renaissance. Ainsi, la Naissance de Vénus et le Printemps de Botticelli ont été accrochés ailleurs, laissant plus d’espace autour des tableaux, et les œuvres de thématiques similaires sont exposées à proximité les unes des autres. Des travaux longtemps cachés ont même été extraits des entrepôts des Uffizi, ainsi que des œuvres d’art récemment acquises, telles que l’immense Annonciation de Botticelli, peinte pour l’Hôpital de San Martino situé sur la Via della Scala. Les Uffizi étaient autrefois le centre névralgique administratif du grand-duché de Toscane, renforçant la chaîne de commandement entre le Palazzo Vecchio, au fondement du pouvoir des Médicis, et la Cour au Palais Pitti. Sous François de Médicis (1541-87), un étage fut transformé en galerie d’art pour y faire étalage de la gloire des Médicis qui gouvernaient alors. Y sont exposés plusieurs tableaux de Giotto à Botticelli, Piero della Francesca, Michelangelo, Leonardo da Vinci, Raphael, Titien et Le Caravage. Puisque la plupart des visiteurs s’y rendent pour admirer les travaux du début de la Renaissance, les pièces dédiées à la Haute Renaissance sont bien plus paisibles. Vous pouvez vous attendre à une salle Leonardo da Vinci bondée, qui vient rendre hommage au plus grand génie de cette époque, un maître du style de la Haute Renaissance. En fonction de votre humeur, vous choisirez ce qui vous émouvra.


    Adresse: Piazzale degli Uffizi, Florence
    Site web: www.uffizi.it

  • 4. Palazzo Vecchio – un symbole du pouvoir Florentin

    Le Palazzo Vecchio, avec ses audacieux créneaux en queue d’hirondelle et son clocher asymétrique, est le plus parlant des symboles de la ville. Cette mairie a été l’emblème du pouvoir florentin depuis le XIVème siècle, sous différents gouvernants. Ce palais crénelé surplombe la Piazza della Signoria, la plus belle place de la ville, et une réplique du David de Michelange. À l’intérieur du palais, l'escalier monumental de Vasari mène au Salone dei Cinquecento, où les membres du Haut Conseil se réunissaient autrefois. L’intérieur est orné d’art de la Renaissance, notamment d’œuvres de Michel-Ange. Le Palazzo Vecchio est l’un des plus beaux musées florentins qui soit déjà passé au XXIème siècle en termes de présentation multimédia. Pendant votre visite, le palais vous révélera différentes histoires, notamment des anecdotes sur la vie à la Cour des Médicis. Pour une visite mélancolique, optez pour une excursion nocturne : le Palazzo Vecchio est généralement ouvert jusqu’à très tard entre avril et septembre. L’une des visites permet d’explorer la tour et les remparts, tandis que l’autre vous fera traverser une passerelle en hauteur jusqu’à la Galerie des Uffizi, qui est essentiellement la première partie du Corridor de Vasari (réservez un créneau).


    Adresse: Piazza della Signoria, Florence
    Site web: http://museicivicifiorentini.comune.fi.it/en/palazzovecchio/

  • 5. Galleria dell’Accademia – pour le David de Michelangelo

    La plupart des visiteurs viennent respectueusement perdre leur souffle en admirant le David de Michel-Ange et prennent généralement leur journée, réalisant à peine que c’est l’une des plus prestigieuses galeries d’art de la ville. Bien que beaucoup de trésors aient été transférés aux Uffizi et à San Marco, la sélection restante d’œuvres d’art Florentin, Byzantin et Gothique suffit à en justifier la visite. Quand bien même, c’est le petit plus d’un certain Michelangelo qui y attire les foules. La statue colossale de David fut sculptée entre 1501 et 1504, à partir d’un seul bloc de marbre. Cette œuvre d’art permit à Michel-Ange d’être considéré comme le plus grand sculpteur de son temps avant l’âge de 30 ans. Le plus grand sculpteur de son temps, et peut être de tous les temps, est bien représenté avec ses Quatre Esclaves, magnifiques et inachevés, et son authentique David, la pièce maîtresse du musée. Même si ses peintures sont dotées de qualités sculpturales rares, seules les sculptures de corps nus peuvent donner à voir les plus sublimes concepts de Michel-Ange. Si vous critiquez le gigantisme de cette œuvre, rappelez-vous que les statues étaient destinées à de grands espaces publics, et non pas conçues pour être parquées dans un coin d’une salle de musée. Pour les Florentins, la statue est devenue à la fois le symbole de la liberté et des aspirations artistiques de la ville. La statue qui trône actuellement devant le Palazzo Vecchio n’est autre qu’une impressionnante réplique.


    Adresse: Via Ricasoli 60, Florence
    Site web: www.galleriaaccademiafirenze.beniculturali.it/

  • 6. Museo del Bargello – pour des sculptures de la Renaissance

    Le Bargello a précédé le Palazzo Vecchio comme plus ancien siège restant du gouvernement à Florence. Contrairement à l’Accademia, le Bargello est un site d’intérêt majeur même sans ses trésors. La collection fait clairement la transition entre les statues exhibées comme des symboles publics et la sculpture, appréciée sous la forme de trésors privés. Le Bargello est aussi l’endroit idéal pour se rendre compte des liens entre les différentes sculptures de la Renaissance Florentine. Avec des œuvres d’art des plus grands maîtres, vous aurez ainsi une claire vue d’ensemble. Outre cela, et malgré la virtuosité de Michelangelo, le Bargello est un plutôt écrin qui rend hommage à son prédécesseur, Donatello, le seul sculpteur qui peut prétendre à d’aussi belles offrandes. Contrairement aux travaux de Michelangelo, les sculptures de Donatello trahissent de petits signes de tourment créatif et de virtuosité pure. Cependant, au Bargello au moins, Donatello est la star incontestée. Si vous êtes amateur de sculpture de la Renaissance, foncez directement vers la galerie de Donatello, puis aux pièces Verrocchio et della Robbia. Le David de Donatello (de 1430–40) est une petite sculpture en bronze célèbre pour avoir été le premier nu depuis l’Antiquité. Elle est extrêmement différente de l’œuvre d’art de Michel-Ange, et pas seulement au niveau de la taille et du matériau dans lequel elle a été sculptée, mais également sa timidité et sa mélancolie, que quelques-uns jugent plus fidèle à la jeunesse de David.


    Adresse: Via del Proconsolo 4, Florence
    Site web: www.bargellomusei.beniculturali.it

  • 7. Le Palazzo Pitti et le Giardino di Boboli – si vous voulez visiter un palais et des jardins magnifiques

    Le Palazzo Pitti, la plus grandiose de toutes les résidences florentines, est devenu le siège du gouvernement des ducs de Médicis. Le Pitti, niché dans un palais massif de la Renaissance qui domine l'Oltrarno, abrite sept musées et mène aux jolis jardins Boboli, jadis havre de plaisir champêtre des Médicis. Plutôt que d’essayer de voir tous les musées, choisissez-en deux qui vous intéressent. Afin d’apprécier la somptueuse collection d’art des Médicis et le style de vie des grands ducs, les Appartements Royaux et la Galerie Palatine (Galleria Palatina) sont deux incontournables. Le Musée de l’Argenterie (Museo degli Argenti) est le 2ème de très près, plus pour ses pièces somptueusement décorées que pour sa collection. En termes d’histoire de l’art, le Musée d’Art Moderne (Galleria d’Arte Moderna) reprend l’Histoire où les Uffizi l’avaient laissée et permet de se faire une idée des goûts décoratifs somptueux, mais quelque peu douteux, des précédents occupants, les souverains des Maisons de Lorraine et de Savoie.

    Juste à côté, le Giardino Boboli (Jardin de Boboli) fait office d’antidote de premier choix face aux splendeurs suffocantes du Palais Pitti. La dynastie des Médicis a créé ces jardins à l’italienne, qui ont ensuite été érigés en modèle à suivre pour les siècles à venir. L’aménagement paysager du Jardin de Boboli épouse le dénivelé naturel de la colline, et en fait le complément idéal du somptueux palais. En tant que jardin plus charmant de la fin de la Renaissance italienne, le Boboli révèle des statues, des fontaines, des bassins ornementaux, des grottes et même un obélisque égyptien. À chaque détour, des statues classiques et de la renaissance viennent céder leur place à des grottes fantaisistes de style maniériste, dotées de sculptures ubuesques.


    Adresse: Palazzo Pitti
    Site web: www.uffizi.it/en/pitti-palace

  • 8. Fondazione Palazzo Strozzi – pour un soupçon de culture contemporaine

    Pour Florence, le Palazzo Strozzi incarne l’alliance rare entre vie ancienne et vie contemporaine. Il représente un témoignage de la fierté de Filippo Strozzi, puissant marchand et banquier, qui a osé construire un plus grand palais que celui des Médicis. Tout comme pour les rivaux les plus proches des Médicis, la famille princière des Strozzi fut bannie de la ville par Cosme l’Ancien, mais revint plus riche, ayant établi une dynastie bancaire à Lyon. Ce bâtiment grandiloquent est doté d’une façade rustiquée et dégage une certaine majesté, également rappelée par la cour intérieure. De telles démonstrations d’ambition et de richesse ostentatoire étaient considérées de mauvais goût dans la Florence de la Renaissance. Quand bien même, le Palazzo Strozzi, ce palais princier caractéristique de la Florence du XVème siècle, a servi de modèle très influent pour les siècles à venir. Le centre-ville est maintenant une exposition vivante et un centre culturel qui a joué un rôle fondamental, contribuant à pousser la ville dans le XXIème siècle. Les Florentins sont également des fans du sympathique Strozzi Caffè que vous trouverez en sortant de la cour (voir Cafes ci-dessous).


    Adresse: Piazza Strozzi, Florence
    Site web: www.palazzostrozzi.org

  • 9. San Miniato pour une balade et des panoramas avec le coucher de soleil

    Au Sud de la rivière Arno, San Miniato al Monte est l’un des plus beaux exemples de basiliques dans la ville. Perchée en haut d’un des points culminant de Florence, c’est également un endroit magnifique pour y admirer le coucher de soleil. Pour les romantiques, vous y aurez des panoramas plus inspirants que ceux du Piazzale Michelangelo. Comme l’Église ferme au coucher de soleil, profitez-en pour enchaîner le combo idéal : une visite puis un coucher de soleil spectaculaire sur la ville et la campagne environnante. Le complexe actuel date de 1018 et représente un bel exemple du Roman Florentin. Admirez la façade en marbre, rayée de vert et de blanc. La palette de couleur utilisée pour les façades florentines était généralement la suivante : marbre blanc de Carrara, rose de Maremma et vert foncé de Prato. À l’intérieur, cherchez du regard la Cappella del Crocifisso, un minuscule temple voûté, et la crypte du XIème siècle. Si vous avez de la chance, vous apercevrez, tard dans l’après-midi, les moines concentrés sur leurs chants grégoriens : à 17h30 en été mais une heure plus tôt en hiver. Vous pouvez marcher jusqu’en haut de la colline de San Miniato ou prendre le bus n°12 ou 13.


    Adresse: Via delle Porte Sante 34, Florence
    Site web: https://www.sanminiatoalmonte.it/

  • 10. Explorez les boutiques artisanales de l’Oltrarno

    Découvrez l’héritage artisanal du quartier de l’Oltrarno sur ladite « Rive Gauche » de la ville, de l’autre côté de la rivière Arno. Ce quartier bohème est parsemé de bars élégants et d’auberges bruyantes, séparés par des boutiques d’antiquaires, des créateurs de bijoux, des restaurateurs de tableaux et des galeries de bijoux d’art. C’est un voyage dans le temps vers une époque révolue où vous visiterez les anciennes « botteghe » (ateliers d’artisans). Malgré le tourisme, cette zone artistique/artisane est restée authentique et héberge des artisans spécialisés dont le commerce a survécu dans le même quartier, et ce, depuis les temps médiévaux. En fonction de vos intérêts, optez pour des boutiques artisanales gérées par des menuisiers/charpentiers, tailleurs, graveurs ou des maroquiniers. C’est l’endroit où peser le pour et le contre de l’achat de ces merveilles que sont des meubles sur mesure, des lithographies, des sculptures, ou des sacs à main en cuir cousus à la main. Explorez-le par vous-même (pour plus de conseils voir la section Shopping) ou partez en excursion avec Eating Italy à Oltrano, qui vous permettra de faire le tour de son artisanat. Leur excursion artisanat vous permettra également de faire des dégustations de viandes, fromages et biscuits Cantucci toscans. Pour des conseils spécifiques, se référer à la section Shopping.


    Site web: www.eatingitalyfoodtours.com/florence/tours/oltrarno/

  • 11. Dégustez Florence – un itinéraire gastronomique autour de l’Oltrarno

    Les gourmets avisés traverseront la rivière puor atteindre l’Oltrarno, du côté de la rive artistique/artisanale de la ville. Ce safari gastronomique florentin de quatre heures, en anglais, vous donne à voir la face cachée de Florence pendant une intéressante excursion que vous réaliserez à pied. Cette excursion d’Eating Italy vous permettra d’acquérir de nouvelles connaissances sur l’histoire de Florence tout comme sur sa gastronomie. Sur le chemin vous trouverez des dégustations de délicieux mets tels que des fromages, des viandes séchées (salumi) tout comme des crostini et du vin, des biscuits florentins et de la glace. Si vous ne pouvez pas faire l’excursion, vous pouvez toujours suivre votre propre version de l’excursion que vous aurez planifiée à l’aide de nos conseils ci-dessous, mais pour que vous soyez assuré de pouvoir déguster, vous aurez besoin de faire une excursion.

    Si vous avez l’estomac solide, une des spécialités est le stand de nourriture Da Simone (Piazza dei Nerli) pour des tripes (lampredotto), la cuisine de rue typique de Florence. Le sandwich aux tripes, est littéralement fait avec 'le quatrième estomac d’une vache' est apprécié par tous : des fans de football de la Fiorentina, les artisans jusqu’aux aristocrates. Alternativement, Macelleria Mignani (Borgo San Frediano 127/r) sert des salami infusés au fenouil à déguster. Pour ceux qui sont plus sucrés, la Pasticceria Buonamici (Via dell’Orto 12/r) propose des démonstrations de la réalisation des cantuccini, les célèbres biscuits florentins à l’amande, cuisinés par un duo père/fille. Ils vous diront pourquoi le pain toscan est réalisé sans sel, supposément parce que le sel était autrefois une denrée réservée pour les mets 'précieux' tels que le salami. La Fiaschetteria Fantappe (Via dei Serragli 47/r) pourra vous livrer votre premier verre de Chianti de la journée, accompagné d'un crostino toscano, une croustillante bruschetta tartinée de foie de poulet.


    Site web: www.eatingitalyfoodtours.com/florence/tours/oltrarno/

  • Manger & Boire

    La gastronomie Florentine est une cuisine d’hommes et d'amateurs de viande, avec du sanglier sauvage, des tripes de vaches et du cochon de lait que vous ferez descendre à l’aide d’un Chianti Classico corsé. Florence est également le berceau de la bistecca alla fiorentina, un bifteck grillé au feu de bois, servi grillé à l’extérieur et très saignant (et tiède mais pas chaud) à l’intérieur. Les timorés peuvent toujours opter pour les pâtes servies avec des sauces à base de légumes ou se replier vers les bars à la mode et chics pour des crostini végétariens. La plupart des plats dénotent une certaine truculence, ce qui a contribué à en faire des plats presque universellement populaires. Si vous êtes en Toscane en automne, orientez-vous vers les truffes blanches primées qui figurent sur de nombreuses cartes. Pensez à vous rendre à San Miniato, à 30 minutes à l’ouest de Florence, pour son Festival de la Truffe Blanche, le plus raffiné de toute la Toscane, qui a lieu en novembre. Envisagez aussi une excursion gourmet à pied avec Eating Italy (voir ci-dessus).

  • La Bottega del Buon Caffe

    Ce restaurant étoilé au Guide Michelin, situé sur les berges de la rivière, vous propose une version détente d’un dîner gastronomique ainsi qu’une réinterprétation innovante de la cuisine traditionnelle toscane. Les chefs croient aux mets issus de circuits courts 'de la ferme à l’assiette', issus de leur ferme de 81 hectares et de leur domaine viticole à Borgo San Pietro, dans la province de Sienne. La meilleure option pour goûter de tout est d’opter pour un menu de dégustation de six (ou huit) plats, servis avec ou sans vins. Vous pourrez y voir les plats, petits mais magnifiquement dressés, en train d’être prépares dans la cuisine ouverte (show kitchen). Parmi les plats, on trouve une terrine de tomate et de ricotta, un risotto au parmesan et à la courgette et du rouget servi avec des légumes de saison.


    Adresse: Lungarno Benvenuto Cellini, 69/r, Florence
    Site web: www.borgointhecity.com

  • Essenziale

    Sa cuisine très originale et créative est diamétralement opposée à la cuisine toscane Classique. Situé dans le voisinage du Santo Spirito dans l’Oltrano, cet audacieux restaurant sert de la bonne nourriture 'vitale', axée sur les menus de dégustation, également appelés 'expériences'. Le décor y est techno-chic, avec des verrières en métal, et des menus uniques, difficilement égalables. Les menus ambitieux sont ludiques mais pas hors de prix, allant du risotto aux légumes racines, puis un riff avec la soupe au pain toscane pour arriver jusqu’aux folles envolées de fantaisie, avec de la pintade aux fruits de la passion.
    Adresse: Piazza di Cestello 3/r, Florence
    Site web: www.essenziale.me

  • Buca Lapi

    Cette ancienne et agréable auberge de cochers est le plus ancien restaurant de la ville. Son histoire a commencé avec la réputation d’un endroit sommaire où manger des sandwichs de tripes, mais il est maintenant mieux connu pour ses biftecks rosés (bistecca alla Fiorentina) de bœuf de Chianina. La soupe de pois chiches et de choux est également savoureuse, tout comme leurs pâtes et leur tarte au chocolat. Le Buca Lapi est un lieu bondé et bruyant, mais, contrairement à ses nombreux rivaux florentins, ce n'est pas un piège à touristes et le personnel traite bien ses clients. Réservez bien à l'avance dans cette auberge à la gamme de prix moyenne.


    Adresse: Palazzo Antinori, Via del Trebbio, 1/r, Florence
    Site web: www.bucalapi.com

  • Il Santo Bevitore

    Sur l’Oltrarno, ce restaurant rétro-chic bourdonne mais la fourchette de prix y est moyenne, et le restaurant et son ambiance sont tous deux très attrayants. Venez-y pour les vrais produits de saison et pour une cuisine italienne un soupçon créative. Les plats vont du pâté de foie de poulet au risotto à la truffe, jusqu’à la crème brûlée à la cannelle. Cela vaut la peine de réserver ou d'attendre qu’une table se libère car ce restaurant est très populaire, et à juste titre, tout comme il Santino, son annexe,déclinée sous la forme d’un bar-tapas et vins de style toscan.


    Adresse: Via Santo Spirito 64/r, Florence
    Site web: www.ilsantobevitore.com

  • Trattoria Sostanza

    Cette petite auberge, aux prix raisonnables, est profondément traditionnelle, mais sans aucune prétention, elle fait très ancienne Florence. Le nom du restaurant vous dit tout : Substance - est un restaurant de confiance depuis 1869 environ, qui est cependant toujours populaire auprès des Florentins et même des fashionistas, telles que Miuccia Prada. Les spécialités en sont la tarte aux artichauts, la poitrine de poulet sauté, le copieux bifteck (bistecca alla Fiorentina) et la meringue aux baies rouges. Si vous êtes assis à proximité de l’arrière du restaurant, vous pourrez regarder les chefs au travail.


    Adresse: Via del Porcellana, 25/r, Florence

  • Trattoria Ruggero

    Situé près de la Porta Romana, cet archétype de trattoria Toscane sert des plats classiques sans aucune fioriture. Entreprise familiale et sympathique, c’est l’endroit idéal pour un festin toscan à l’ancienne, en commençant avec les crostini ou les artichauts sott’olio puis en dégustant les tortelli, des pâtes farcies, ou, au printemps, un risotto aux asperges. Les plats principaux sont à base de viande, du bifteck jusqu’au pigeon, pour finir par du Vin Santo et des biscuits cantuccini.


    Adresse: Via Senese 89/r, Florence

  • Trattoria I’Raddi

    Dans le coin bohème de l’Oltrarno, plus précisément dans le quartier artisanal de San Frediano, cette trattoria traditionnelle sert de la cuisine simple, abordable et en toute sobriété, dans un cadre rustique. Faites votre choix entre la charcuterie et les fromages toscan ou bien les tortelli farcies aux topinambours. En automne, optez pour le peposo alla fornacina, un ragout de bœuf poivré ou la ribollita (une copieuse soupe aux haricots et au pain). Le personnel y est jeune et enthousiaste.


    Adresse: Via Ardiglione 47/r, Florence
    Site web: www.trattoriairaddi.it

  • Gastronomia Galanti

    Sous les arches de la Piazza della |Libertà, cet endroit est bon marché pour des 'déjeuners sur le pouce' ou pour des apéros (cocktails) avec quelques trucs à grignoter. Venez-y pour un verre de vin et un en-cas, ou pour quelque chose de plus consistant, comme la ribollita, un risotto aux légumes, des ravioli alla ricotta et aux épinards, ou du calamar farci. Le menu change tous les jours.


    Adresse: Piazza dell Liberta 31/r, Florence
    Site web: www.gastronomiagalanti.com

  • Cafes, Wine Bars and Gelaterie (ice cream parlours)

    Essayez donc le Negroni, inventé à Florence, ou optez pour un Spritz Campari ou un fantastique Super Toscan. La gamme des bars florentins s’étend maintenant du rétro au hipster, plus à la mode, mais la plupart vous permettront facilement d’y prendre un café comme des cocktails. Ne négligez pas les cafés classiques de la Piazza della Repubblica ou de la Piazza della Signoria.

  • Caffe Rivoire

    Rivoire est l’endroit par excellence pour observer les gens passer sur la Piazza della Signoria. Ce café vieux comme le monde a été fondé par l’artisan chocolatier de la famille royale italienne en 1872. Venez-y pour profiter d’un Negroni sur la piazza ou pour y siroter le plus soyeux et divin des chocolats chauds dans un intérieur lambrissé et vraiment à craquer.


    Adresse: Piazza della Signoria 5/r
    Site web: www.rivoire.it

  • Strozzi Caffe

    Ce café, contemporain et cool, se trouve dans la cour de l’artistique centre culturel du Palazzo Strozzi. Ce café peut vous transporter de la cuisine Florentine à la cuisine fusion, au moyen de son club sandwich toscan ou de son saumon teriyaki. Ses salades et pâtes pleines de créativité et d’originalité figurent aussi parmi les recommandations. Vous pouvez aussi y venir juste pour discuter autour d’un Spritz Campari.


    Adresse: Palazzo Strozzi, Piazza degli Strozzi, Florence

    Site web: https://www.palazzostrozzi.org/strozzi-caffe/

  • Le Volpi e L’Uva

    Ce bar à vin accueillant, relax et bien géré (enoteca) est un endroit magnifique pour un déjeuner ou un dîner léger. Son cadre relaxant est idéal pour y grignoter un en-cas, mariant les vins toscans aux superbes fromages régionaux, à la charcuterie et aux bruschetta.


    Adresse: Piazza dei Rossi, 1/r, Florence
    Site web: www.levolpieluva.com

  • Caffè degli Artigiani

    Ce pittoresque café du coin vous attend dans l’Oltrano, dans le quartier de Santo Spirito. Cet endroit se veut simple, comme à la maison et pas du tout bobo, pour y prendre le café avec un gâteau ou des crostini avec des anchois ou des truffes. Le café vient rappeler l’adaptation réussie de l’Oltrano à la suite de sa rénovation, avec ses places paisibles et ses zones piétonnes.


    Adresse: Via dello Sprone 16/r, Florence
    Site web: www.firenze-oltrarno.net/caffeartigiani/

  • Gelateria della Passera

    Dans le quartier de l’Oltrarno, cet endroit est idéal pour de vrais gelati, et non pas le tsunami de glaces bien trop sucrées qui passe si souvent pour de la glace artisanale et maison. Vous y trouverez des saveurs toscanes et sans additifs telles que la châtaigne, le miel, les pignons et la ricotta qui viennent de la Pienza voisine.


    Adresse: Via della Toscanella 15/r, Florence
    Site web: https://gelaterialapassera.wordpress.com/

  • Faire du Shopping

    Faire du shopping à Florence est un délice : des célèbres designers florentins en passant par les arts et l'artisanat authentiques. L'industrie florentine de la mode remonte à avant la Renaissance : les marchands de Prato tissaient de longs textiles fins pour les tailleurs florentins, qui les transformaient ensuite en somptueux vêtements. L'artisanat et les nouvelles marques ne s'excluent pas mutuellement. Les Florentins croient dur comme fer que faire belle impression (fare bella figura) est un plaisir instinctif et non un devoir civique.

  • Boutiques de grands créateurs

    La très élégante Via Tornabuoni est bordée de vrais joyaux made in Florence, tels que Ferragamo et son Musée de la Chaussure.

    Salvatore Ferragamo: Palazzo Spini-Feroni, via Tornabuoni 4, www.ferragamo.it
    Ferragamo Shoe Museum: Piazza Santa Trinita 5/r,  www.ferragamo/com/museo
    Roberto Cavalli: via Tornabuoni 83/r, www.robertocavalli.com
    Gucci: via Tornabuoni 73/r, www.gucci.com 
    Emilio Pucci: via Tornabuoni 20/r,  www.emiliopucci.com

    Boutiques de créateurs : à trente minutes de Florence, le Mall expose des marques allant de Pucci et Gucci jusqu’à Armani et Zegna. Une navette (payante) est disponible depuis Florence.

  • Ateliers d’artisanat & boutiques de spécialités

    Pour les ateliers d'artisanat, l’Oltrarno est un bon point de départ. Ce quartier branché est connu pour ses « Botteghe », ses ateliers et ses studios où les apprentis se familiarisent avec des techniques transmises depuis des générations.

  • Il Torchio

    Situé dans l’Oltrano, c’est un relieur plein de créativité (legatoria) : pour des livres sur mesure et des créations papier réalisées à la main.


    Adresse: Via dei Bardi 17
    Site web: www.legatoriailtorchio.com

  • Alessandro Dari

    Un maître orfèvre et bijoutier qui opère depuis un atelier intrigant dans l’Oltrarno, près du Ponte Vecchio.


    Adresse: Via San Niccolò 115/r
    Site web: www.alessandrodari.com

  • Angela Caputi

    Elle conçoit des bijoux fantaisie dans l’Oltrarno. Ses bracelets audacieux sont également en vente au Palazzo Strozzi et sont exposés au Musée d'art métropolitain de New York.


    Adresse: Via Santo Spirito 58/r
    Site web: www.angelacaputi.com

  • Aprosio

    Vous êtes au bon endroit si vous cherchez des bijoux et des accessoires en perles de verre de Murano ou en cristal de Bohême.


    Adresse: Via del Moro 75
    Site web: www.aprosio.it

  • Officina di Santa Maria Novella

    Il s'agit d'un herboriste et parfumeur historique près de Santa Maria Novella. Il vend des parfums et des préparations.


    Adresse: Via della Scala 16
    Site web: www.smnovella.it

  • Mercato Centrale

    Ce marché du XIXe siècle, en fer et en verre, abrite une aire de restauration au dernier étage. Au rez-de-chaussée, les présentoirs regorgent des meilleurs produits locaux : de la charcuterie et mozzarella à l'huile d'olive en passant par les glaces. À l'étage, au niveau de l’aire de restauration, on sert des tapas pour le déjeuner : des crostini au foie de poulet aux plateaux de fromages Pecorino de Pienza, en passant par les sandwichs à la viande de porchetta et des plats de pâtes aux truffes.


    Adresse: Mercato Centrale, Piazza del Mercato Centrale, via dell’Ariento 4, Florence
    Site web: www.mercatocentrale.it

  • Eataly Firenze

    Le célèbre Empire Gourmet d'Oscar Farinetti est une marque internationale avec une succursale populaire à Florence. Champion du Slow Food, Eataly vous propose de ramener des denrées en guise de bons souvenirs. Situé à proximité du Duomo, c’est un endroit pratique pour vous faire plaisir avec de fins mets, cependant, pour le déjeuner, vous pouvez toujours mieux faire que leur déjeuner genre cantine.


    Tél: www.eataly.net/it
    Site web: Via Martelli 22/r, 50129, Florence

  • Se garer/Se déplacer

    Se garer à Florence peut s’avérer être une vraie prise de tête, donc il est infiniment préférable que vous arriviez en train ou en bus. Florence est une ZTL, ce qui veut dire que les non-résidents n’ont absolument pas le droit de circuler dans le centre historique. Cette interdiction est signalée par des panneaux, un cercle rouge sur fond blanc avec l’abréviation 'ZTL' ou Zona Traffico Limitato (Zone de Trafic Limité). Seuls les résidents ou les commerçants avec des permis spéciaux sont autorisés à y circuler. Toute infraction pourra aisément être repérée à l’aide des caméras (qui surveillent tous les accès). Ces infractions sont punies par des amendes allant jusqu’à 200 € et vous pourrez être localisé via votre agence de location de voiture.

    Les principaux parkings se trouvent: au niveau de la gare Santa Maria Novella, à la Fortezza da Basso, Piazza della Liberta, Piazza della Beccaria, Mercato Sant’Ambrogio et dans le quartier de l’Oltrarno (près de la Porta Romana).
    Site web: www.firenzeparcheggi.it/

    Pour vous rendre à la gare et au centre historique: le parking souterrain le plus pratique de tout Florence est le Santa Maria Novella, sous la Piazza della Stazione au niveau de la gare. Mais faites attention ! Il n’y a pas de tarifs jour/nuit et ce parking est le plus cher de tous, environ deux fois plus cher que la moyenne. D’autres parkings pour la gare et le quartier de Santa Maria Novella : utilisez le parking souterrain situé en dessous de la massive Fortezza del Basso (la forteresse des Médicis maintenant transformée en palais des congrès).

    Pour vous rendre au Duomo, utilisez le Parcheggio Parterre, un parking souterrain au nord de la Piazza della Libertà au 9 Via Madonna Della Tosse. Il se trouve à 20 minutes à pied du cœur historique mais vous pouvez prendre le bus sur la Piazza Libertà. les lignes n° 1 et 7 descendent via la Via Cavour jusqu’au quartier du Duomo, et longent ensuite Santa Maria Novella jusqu’à la gare.

    Pour vous rendre à l’est/à Santa Croce, utilisez le Parcheggio Piazza Beccaria, un parking souterrain au niveau de la rocade sur la Piazza Beccaria, qui se trouve à l’est du marché de Sant'Ambrogio. De là, vous pourrez marcher ou prendre un minibus (bus électrique) jusqu’au centre-ville.

    Bus
    Dans la plupart des cas il vous sera plus facile de vous déplacer à pied qu’avec les transports en commun. Les bus électriques opèrent dans le centre historique mais ont tendance à prendre des détours. Les lignes principales sont : C1, C2, C3 et D, avec l’itinéraire C1 desservant quelques-uns des musées les plus importants de la ville (un peu à la manière d’un rond-point).

    Vous devriez acheter vos tickets avant de monter dans le bus. Le ticket, valable 90 minutes, doit être validé (poinçonné) dans les machines à cet effet dans le bus. Si vous achetez un ticket au chauffeur, cela vous coûtera un peu plus cher et vous devrez également le valider à bord du bus.

    Informations bus ATAF : le Hall ATAF est à l’intérieur de la Gare Ferroviaire de Santa Maria Novella. Ou appelez ProntoAtaf, T: 800 424500 (appel gratuit depuis l’Italie).

Suivez-nous

Newsletter

Souhaiteriez-vous recevoir chaque semaine des inspirations et des recommandations de villas ainsi que des conseils de voyage en Toscane de nos spécialistes de villas ?

En savoir plus

© 1998-2024 To Toscane Tous droits réservés.

Demande de séjour