7/7 9h-17.30h +33 (0)187210355

Identifiez-vous


Orvieto

L’Ombrie, lieu de naissance de Ste Bénédicte et de Saint François d’Assise, semble baignée d’une aura mystique, et Orvieto joue bien sur ce tableau. Située à mi-chemin entre Florence et Rome, Orvieto incarne la perfection ombrienne, avec ses fresques lumineuses et ses églises énigmatiques, ne servant qu’à souligner d’autant plus son ambitieuse altérité. Dressée sur le rebord à pic d’un plateau de pierre volcanique, Orvieto est une présence étrusque nichée et taillée dans ces roches volcaniques sombres. Au Moyen-âge, cette citadelle, perchée sur son imprenable rocher, contrôlait la route entre Florence et Rome. Bien que majestueusement dressée au sommet d’un plateau en tuf volcanique, sa colline est poreuse et, au fur et à mesure qu’elle s’effrite, menace d’emporter la ville avec elle. D’un autre côté, ses coteaux volcaniques fertiles sont couverts de vignobles qui produisent les célèbres vins blancs secs et vivaces d’Orvieto. La ville brille également dans le domaine de la spiritualité, avec ses églises discrètes contrebalancées par la grandeur de son Duomo et par la beauté de son paysage vallonné.

Orvieto

Le top 10 des choses à faire

Orvieto se définit par son ambiance mystérieuse, que ce soit en surface ou dans ses souterrains. Savourez-y le rythme lent de la vie, des flâneries médiévales aux dégustations dans cette ville de la Slow Food. Orvieto fait aussi office de point de départ vers plusieurs magnifiques villes de l’Ombrie et du Latium, qui peuvent toutes être visitées sur une journée. Au-delà de la ville, notre site préféré en Ombrie est Todi, la mystique, l’une des plus belles villes de l’Italie Centrale. Nos autres excursions favorites à faire sur une journée se trouvent toutes deux dans le Latium : Viterbo, « la cité papale », et Civita di Bagnoregio, la ville fantôme du Latium.

En savoir plus

Manger & Boire

Orvieto a toujours été une contrée agricole donc les visiteurs auront l’embarras du choix. La production d'huile d'olive en Ombrie remonte à l'époque étrusque, avec des A.O.C autour d'Orvieto, d’Assisi et du lac Trasimeno, particulièrement prisée pour son intensité. Orvieto même se vante de sa gallina ubriaca (« poulet ivre » trempé dans le vin), sa spécialité populaire et locale. La ville est également assez proche de Norcia, l'épicentre de la charcuterie d'Ombrie, pour la charcuterie et le salami qui figureront parmi les savoureux antipasti. Les copieuses soupes sont également populaires dans la ville, particulièrement celles à la châtaigne et aux pois chiches.

Vous ne pourrez pas manquer les spécialités, des plats principaux à base de viande. La viande ombrienne élevée localement est toujours à la carte, particulièrement des viandes grillées ou rôties, allant de l’agneau au bœuf. Comme en Toscane, le bétail de Chianina est incontournable, la viande étant primée pour son goût succulent. Du côté sauvage, attendez-vous à du sanglier, de l’oie rôtie, du pigeon, du chevreuil. Et tout comme en Toscane, le porc est souvent servi en porchetta, rôti à la broche et parfumé à l’ail, au fenouil sauvage et aux herbes locales. Les Ombriens dissent avoir inventé ce plat, malgré sa popularité en Toscane et en Lazio. Côté desserts, essayez le ciambellone, parfumé à l’anis, un gâteau en forme d’anneau, souvent considéré comme le donut italien.

Le sol volcanique étant très riche en minéraux, les vignes y prospèrent, et cela est le cas depuis les temps étrusques. Orvieto donne son nom au célèbre Orvieto Classico, un vin blanc couleur paille qui vit actuellement un renouveau. Curieusement, le pape Grégoire XVI ordonna que son corps soit lavé avec du vin Orvieto avant son enterrement. L'Orvieto contemporain est fabriqué à partir d'un mélange de cépages comprenant du Trebbiano et du Grechetto.

En savoir plus

Faire du Shopping, Se Garer & Se Déplacer

La Via Duomo et le Corso Cavour d’Orvieto sont bordés d’élégants restaurants, de magasins et de boutiques d’artisanat qui vendent de la joaillerie ou de la céramique orviétanes, notamment des reproductions d’objets étrusques ou de sculptures en bois. L’art de la céramique est encore un commerce florissant à Orvieto, une tradition qui remonte aux temps étrusques. Pour toucher du doigt son importance, il vous suffit de faire la visite de l’Orvieto souterrain. Cette excursion vous montrera à la fois les céramiques antiques trouvées dans les puits et la poterie plus moderne que l’on date au XVIIIème. À ce moment-là, certaines des chambres souterraines abritaient des fours utilisés pour cuire l’argile. En ce qui concerne l’industrie verrière dans la région, elle remonte au Moyen-âge quand les maîtres verriers réalisaient les fenêtres de la Cathédrale d’Orvieto. Concluez votre session de lèche-vitrine avec une glace de la Gelateria Pasqualetti au 14 Piazza Duomo ou au 56 Corso Cavour.

En savoir plus
En savoir plus