Contactez nous au: +33 (0)9 70 460 949
Adresse email
Mot de passe
Adresse email
Mot de passe

La faune et la flore de la Toscane

Grâce à ses longues journées chaudes et ensoleillées, on trouve une flore et une faune d’une diversité surprenante en Toscane : ses parcs nationaux, réserves naturelles, montagnes et vastes forêts leur offrent autant d’habitats accueillants.

Rares sont ceux qui savent que la Toscane abrite une faune extraordinaire. Au plus profond de la campagne de Toscane, on peut apercevoir des animaux comme le lièvre, le chevreuil, le porc-épic, le blaireau, le loir, le renard roux, le faisan, le loup et même le sanglier.

L’ensemble de la Toscane est aussi fantastique pour les passionnés d’oiseaux : ses montagnes et ses marais accueillent de nombreuses espèces comme la chouette hulotte, le héron, le merle à plastron et le rare ibis falcinelle.

Pour un complément d’information sur les animaux les plus communs en Toscane, cliquez sur les liens ci-dessous et réservez votre aventure à la découverte de la faune et la flore de la Toscane.

La faune et la flore de la Toscane

Scorpions

Les scorpions établis en Italie et en Toscane ne sont pas venimeux. Ils sont petits et noirs, dépassent rarement 30 mm de longueur, et s'ils piquent, leur piqûre est similaire à celle d'une abeille ou d'une guêpe. Seules les personnes allergiques aux piqûres d'insectes ont besoin de prendre plus de précautions. Si un scorpion est trouvé à l'intérieur d'un bâtiment, il doit simplement être piégé et retiré du lieu.

Un voyage en Italie ne serait pas complet sans une rencontre avec certains des résidents locaux ; cependant, le type de scorpion présent dans la région vous surprendra peut-être ! Avant de bondir sur une chaise, il est utile de mentionner que la variété que vous trouverez en Toscane est assez inoffensive. La piqûre d'un scorpion toscan peut être douloureuse et comparable à celle d'une abeille ou d'une guêpe, toutefois même si cela n’est pas particulièrement agréable, vous ne finirez pas à l'hôpital.

En réalité, il existe environ 1 400 espèces de scorpions dans le monde et le fait que seulement 25 d'entre elles sont mortelles pour les humains est surprenant mais donne mauvaise réputation à celles qui ne le sont pas. Heureusement, les espèces de scorpions que vous trouverez en Europe ne sont pas dangereuses, même si des réactions allergiques ont été constatées chez certaines victimes malchanceuses.

Les scorpions sont nocturnes, en rencontrer un pendant la journée serait vraiment exceptionnel, cependant si vous laissez la porte de votre villa ouverte la nuit, ils pourraient s'aventurer à l'intérieur. Il est préférable de prendre les précautions nécessaires en veillant à éliminer toute nourriture susceptible de les attirer, pensez donc à acheter un spray insecticide pour éloigner les mouches et les araignées. Secouez tout vêtement ou drap avant de les utiliser, et ne marchez pas pieds nus dans la villa.

Les attaques de scorpion sont relativement rares en Toscane, mais dans le pire des cas, il est important de savoir comment traiter la piqûre. Tout d'abord, veillez à nettoyer la zone touchée avec du savon et de l'eau pour éliminer toute saleté et bactéries. Surélevez le membre atteint et appliquez une compresse froide pour apaiser l'enflure. Enfin, prenez de simples analgésiques pour soulager la douleur, et 30 minutes plus tard, vous devriez constater que celle-ci commence à s'estomper. Si vous ressentez tout autre symptôme ou si un enfant est piqué, il est préférable de consulter un médecin par précaution.

La faune toscane comprend un élément inattendu : les scorpions. Ces créatures sont inoffensives et assez rares mais s'il vous arrivait d'en trouver dans votre villa, il suffit de les faire sortir. Voici un peu plus d'informations sur ces animaux.

Euscorpius alpha Caporiacco, 1950
Cette espèce était à l'origine connue comme sous-espèce E. germanus. Les analyses moléculaires et génétiques réalisées sur les différentes populations de E. germanus dans le sud de la Suisse, le nord de l'Italie et le sud de l'Autriche ont révélé la présence de deux formes différentes, séparées par la rivière Adige (Etsch) au nord de l'Italie. La différence génétique entre les deux formes était suffisamment importante pour justifier une élévation de la forme occidentale à une nouvelle espèce, E. alpha, à la fin de l'année 2000.
Il est presque impossible de distinguer E. alpha de E. germanus en se basant sur les caractéristiques morphologiques, mais le lieu de collecte indique l'espèce à laquelle on a à faire. E. alpha (répartition occidentale) et E. germanus (répartition orientale) ne se chevauchent pas. E. alpha est un petit scorpion noir, qui atteint rarement plus de 30 mm de long. Il se trouve en général dans les régions montagneuses avec un taux d'humidité modéré, souvent sous des pierres, bûches de bois, etc. On trouve A. alpha en Italie et au sud de la Suisse.

Venin :Peu de données médicales existantes, mais des données provenant d'Italie suggèrent que le venin aurait des effets locaux uniquement. Légèrement venimeux. Scorpion inoffensif, qui n'utilise son dard qu'à de rares occasions.

En savoir plus

Sanglier sauvage

Les sangliers sont nombreux en Toscane, et le meilleur moment et lieu pour les apercevoir est la nuit, à proximité des terres cultivées. Les sangliers adorent le raisin qui pousse dans les vignes. Ils sont chassés entre septembre et janvier, et leur viande est tellement populaire qu'un plat, Pappardelle Cinghiale (pâtes larges au sanglier), est considéré comme le plat national de Toscane.

Le sanglier de Toscane, ou cinghiale, a le privilège, mais pas forcément à son avantage, d'être à la fois un emblème et une spécialité de la région. Il bénéficie d'une certaine protection, en particulier dans les régions vallonnées couvertes de forêts denses de la région de Maremme et dans d'autres parcs régionaux, mais son souffle et sa recherche de nourriture en fouillant la terre avec son groin, qui sont très utiles pour aérer la terre dans les zones boisées, sont moins appréciés dans les jardins villageois, ou dans les célèbres vignobles toscans. Attirés au pied des collines par le parfum des raisins mûrs, les sangliers peuvent dévorer des rangées de vignes en quelques minutes et provoquer des dommages s'élevant à plusieurs millions.

Compte-tenu de sa réputation d’animal nuisible, peu d'habitants remettent en cause la nécessité de contrôler sa population. La saison de la chasse, entre la mi-septembre et la fin du mois janvier, continue à faire partie intégrante de la vie rurale, en particulier parmi l'ancienne génération, et le sanglier constitue un ingrédient de choix dans les recettes de plats riches et nourrissants. Lorsqu'elle est mijotée, la viande maigre de sanglier donne une saveur faisandée subtile à la sauce des pappardelle cinghiale (pâtes larges au sanglier) : le plat qui correspond le mieux au plat national de Toscane. Si vous avez le plaisir de savourer cette spécialité un jour d'hiver en dégustant un bon vin, vous comprendrez peut-être pourquoi de nombreux habitants de la région souhaitent préserver cette tradition.

Heureusement, les visiteurs qui se rendent en Toscane ont tendance à porter un intérêt plus inoffensif à ces créatures. Votre meilleure chance d'apercevoir un sanglier est en roulant le long d'une route sinueuse au crépuscule. Cherchez un dos noir grisâtre, surmonté d’une crinière de poils légèrement hérissés, dissimulé dans le maquis ; si le sanglier se montre, vous remarquerez sa silhouette distinctive en forme de triangle, le groin allongé de cet animal et son trot étonnamment agile. Les jeunes ressemblent pratiquement à des personnages sortis tout droit de l’imagination de Walt Disney : d’adorables petits cochons au pelage marron chocolat pâle, couvert de rayures claires. N'oubliez pas que les mères peuvent attaquer si elles estiment que leur famille est menacée ; cependant, en dehors de cette situation vous n'avez sans doute rien à craindre.

En savoir plus

Porc-epics


Parmi toutes les espèces qui vivent en Toscane, le porc-épic peut s’avérer être le plus agressif. Sa mauvaise vue l’incite à attaquer d'abord et discuter ensuite. Les porcs-épics sont surtout actifs la nuit, mais s'il arrive d'en repérer un de jour, il vaut mieux le laisser tranquille. Un comportement agressif se traduit par des grognements, un trépignement des pattes et un claquement des épines sur sa queue.

Dans une région d’une telle renommée, personne ne s’est sans doute jamais rendu en Toscane pour passer des vacances à observer les porcs-épics. Mais, en réalité, c'est tout aussi bien. Pour les visiteurs avides de découvrir la faune locale, apercevoir une de ces créatures à l'assurance tranquille est une merveilleuse surprise. Les istrici, quant à eux, cherchent plutôt la tranquillité et aiment rester discrets, si cet adjectif peut s'appliquer à une créature dont le dos est couvert d'épines noires et blanches. Menacés uniquement par les prédateurs les plus téméraires, ils continuent à vaquer à leurs occupations, dans lesquelles ils sont experts : parcourir les pinèdes et les terres agricoles en faisant preuve d'une ingéniosité caractéristique des rongeurs.
Ces animaux discrets sont plus actifs entre le crépuscule et l'aube, lorsque leur ouïe fine, leurs pattes sensibles et leur sens de l'odorat extrêmement développé sont plus utiles que la vue, en particulier dans les terriers et les broussailles qu'ils aiment tant. De nature calme et insouciante, ils ont tendance à se déplacer tranquillement sans précipitation ; toutefois, s'il vous arrive de les apercevoir au moment le plus impressionnant, à savoir lorsqu'ils s'apprêtent à lancer leurs épines en signe de défense, il est sans doute plus prudent de regagner votre voiture...

La population de porcs-épics à crête établie en Toscane est composée des descendants des premiers couples importés d'Afrique par les Romains de la Rome antique, qui comptaient s'en régaler. Aujourd'hui, ce sont plutôt les porcs-épics qui se régalent, et quittent parfois leur antre pour réaliser des raids alimentaires de plus de 10 kilomètres, à la recherche de fruits tombés ainsi que de graines et d'insectes. Leur penchant pour les racines et tubercules, combiné avec leur capacité à creuser des tunnels sous les clôtures, irritent profondément les jardiniers de la région, et même si les porcs-épics font moins de ravages que les sangliers, ils partagent un goût célèbre pour le Chianti, tout du moins ses raisins.

En savoir plus

Cerf

La Toscane abrite des petits chevreuils mais aussi des grands daims. Les troupeaux de chevreuils timides ont tendance à demeurer dans les forêts, bien que les champs de cultures les incitent parfois à s'aventurer pour se nourrir, tandis que les troupeaux de daims peuvent être repérés sur les terres arables. Le crépuscule est le meilleur moment pour observer et photographier les cerfs.

Deux types principaux de cerfs peuvent être observés en Toscane : les chevreuils et les daims. Ces créatures sont toutes deux majestueuses. Il vaut largement la peine de s’éloigner des sites touristiques les plus visités et consacrer du temps à explorer les aires naturelles de Toscane, car apercevoir une famille de cerfs se déplacer dans la campagne toscane est une expérience vraiment inoubliable. En dehors de ces animaux magnifiques, se promener à pied dans les forêts et les parcs de Toscane offre également la chance d’admirer quelques paysages naturels extraordinaires.

Le chevreuil est connu sous le nom de Capriolo en italien, et il appartient à la plus petite des deux espèces. Il pèse environ 35 kg, et est reconnaissable à sa petite queue dont la longueur ne dépasse pas 2 à 3 cm. Son pelage varie au fil des changements de saison que connait la Toscane, d'un mélange de couleur brun rougeâtre à un gris brun chaleureux pendant les mois d'hiver. Ses bois tombent en novembre avant de repousser intégralement en mai, et observer les chevreuils sauter, nager et courir offre un spectacle incroyable.

Le daim s'appelle Daino, en italien, il est bien plus grand que le chevreuil et pèse environ 85 kg. Le daim possède un long cou et une tête mince qui lui donnent une allure imposante, et il porte des bois très caractéristiques. Si vous les examinez de plus près, vous constaterez la présence de petites aspérités aux extrémités qui facilitent la levée d'objets du sol. La robe de ces ongulés revêt également une multitude de couleurs magnifiques qui sont particulièrement appréciées par les observateurs de cerfs.

Bien que les deux types de cerfs préfèrent s'aventurer à l'extérieur à la tombée de la nuit, la journée est un excellent moment pour observer les femelles. Leur instinct est de protéger leurs faons pendant la nuit, ce qui signifie qu'elles peuvent être aperçues pendant la journée. Le meilleur endroit pour observer ces animaux est tout lieu qui abonde en myrtilles et champignons, dont le cerf est particulièrement friand.

En savoir plus

Lièvre

La splendeur de la Toscane ne réside pas uniquement dans ses villes et bâtiments historiques sublimes. La campagne offre des paysages d'une beauté extraordinaire et abrite une faune incroyablement riche, que certains touristes n'ont peut-être jamais vu en dehors de zoos ou de programmes télévisés.

Le lièvre est un animal que vous pourriez bien apercevoir en visitant la Toscane. Ces animaux sont beaucoup plus grands que les lapins, leurs cousins plus nombreux, et ils sont facilement reconnaissables, entre autres, à leurs grandes oreilles à bout noir. Le lièvre possède un pelage brun teinté de roux, qui est blanc sur son ventre, mais les couleurs varient selon les espèces ; par exemple, les lièvres qui occupent le nord du pays deviennent blancs en hiver pour se dissimuler dans la neige.

Cette capacité de camouflage est importante, car le lièvre passe une grande partie de la journée à demeurer immobile dans les herbes et les buissons, à l’abri des prédateurs. Son territoire préféré est la terre cultivée ou les terrains plats dans les forêts, qui lui permettent d’atteindre le mieux des vitesses prodigieuses pour échapper à un danger. Les lièvres possèdent des pattes plus longues que les lapins et des pattes antérieures plus puissantes. Celles-ci leur permettent de changer brusquement de direction lorsqu'ils cherchent à échapper à un poursuivant. Cette technique s'appelle le télémark, et cette caractéristique permet également de différencier les lièvres des lapins.

En outre, contrairement à leurs cousins, les lièvres ne vivent pas dans des terriers mais des gîtes, qui sont de simples empreintes à même le sol où ils restent tapis et camouflés. Repérer des empreintes autour d'une maison de campagne en Toscane est souvent signe que des lièvres se trouvent à proximité, et le meilleur moment pour les observer est le soir et à la tombée de la nuit.

L'activité des lièvres est essentiellement nocturne, lorsqu'ils se nourrissent de matières végétales et se reproduisent. Les petits lièvres s'appellent des levrauts, et les femelles peuvent avoir plusieurs portées par an. À leur naissance, les levrauts sont déjà relativement autonomes, et naissent les yeux et les oreilles déjà ouverts, contrairement à de nombreux mammifères. Ils atteignent leur taille adulte et sont totalement indépendants dès l'âge d'un an.

En savoir plus
Nous contacter
Recherche
Sauvegarder comme marque-page
To Toscane sur Facebook