Identifiez-vous


Perugia

  • Les collines brumeuses, sa lumière magique, et son air spirituel aident l'Ombrie à se différencier, tout comme son envoûtante capitale, Pérouse. Cosmopolite, artistique, à l’esprit patrimonial mais toujours avant-gardiste, Pérouse fait office de délicieuse présentation de la région, avec la possibilité de suivre facilement des excursions supplémentaires vers Assisi, Gubbio et le lac Trasimeno. En comparaison avec Florence, Pérouse est beaucoup moins touristique.

    L'Ombrie a souvent langui dans l'ombre de la Toscane, mais est tout aussi belle que sa grandiose voisine. Savourez son paysage vallonné avec ses villes perchées sur des collines qui donnent l’impression d’avoir toujours été là. Et ce n'est pas une illusion : certaines ont été fondées par les étrusques et plus tard dédiées aux saints médiévaux. Même si Pérouse apparaît plus laïque que la majorité de la région, l'Ombrie est le berceau du monachisme occidental, avec Saint Benoît né à Norcia. Au-delà de l’importante destination touristique d'Assise, la région trouve un équilibre quasi-parfait entre tourisme durable et un mode de vie authentique.

  • Le top 10 des choses à faire

    Pérouse est à la fois la capitale de l’Ombrie et le parfait point de départ pour explorer la région. Pérouse vous propose une grande variété d’activités : des visites de galerie d’art, en passant par l’observation des passants sur les places médiévales, jusqu’aux grignotages de 'bisous' en chocolat. La capitale régionale est également une superbe base printanière pour explorer quelques-unes des plus charmantes villes d’Ombrie. Pour des excursions à la journée, nos favoris sont la spirituelle Assise, le Lac de Trasimeno et Gubbio, une miniature de cité médiévale – avec tous les sites d’intérêt détaillés dans notre guide du Top 10 des choses à faire.

  • 1. Piazza IV Novembre – pour sa vie urbaine

    Henry James surnomma Pérouse 'petite ville aux vues infinies' et cela semble particulièrement vrai sur la Piazza 1V Novembre, la place principale et théâtrale de Pérouse. Cette place était l’endroit où les civilisations romaines et étrusques se rassemblaient jadis. Aujourd’hui, elle reste un endroit de vie et de rencontres pour y prendre un café et des cocktails, rattraper le temps perdu autour de glaces et profiter du divertissement de rue. Donnant sur la place, le Caffè del Banco (officiellement au 5 Corso Vannucci) est ouvert à n’importe quel moment de la journée. Venez-y pour un café, des cocktails ou pour une bière pression locale, la Birra Perugia.

    Sur la place, jaillit la splendide Fontana Maggiore, un chef d’œuvre roman créé par le duo pisan père et fils, Nicola et Giovanni Pisano, entre 1275 et 1278. Cette fontaine en marbre rose et blanc donne à voir d’audacieux ornements décoratifs: des signes du zodiaque jusqu’à un griffon, le symbole de la ville. Sur le côté de la fontaine, au loin, des escaliers montent jusqu’à l’austère cathédrale gothique, escaliers où personnes et pigeons se retrouvent pour se faire beaux et flirter. À l’intérieur de la cathédrale, la Déposition de croix, peinte par Barocci alors que ce dernier était sous l’influence du poison administré par un rival, inspira l’œuvre d’art de Rubens également connue sous le nom 'La Descente de Croix' d’Anvers. En descendant depuis la piazza se trouve l’animé Corso Vannucci. A droite, se hérissent les créneaux gothiques du Palazzo dei Priori (Hôtel de Ville), l’un des palais publics les plus grandioses d’Italie. Des marches rappelant la forme d’un éventail montent jusqu’à la Sala dei Notari, la Salle de Rencontre des Avocats, peinte à la fin du XIIIe siècle.


    Adresse: Tourism in Perugia: Piazza Matteotti, 18 Loggia dei Lanari, 06100 Perugia
    Site web: http://turismo.comune.perugia.it/

  • 2. Galleria Nazionale dell’Umbria –la crème de la crème des galeries d’art

    En tant que principale galerie d’art d’Ombrie, la Galleria Nazionale dell’Umbria fête son centenaire en 2018. Flanquée sur le Corso Vannucci, le musée occupe l’intérieur d’une demeure gothique datant du XIIIe siècle. Anciennement siège de la magistrature locale, le palazzo est doté d’un portail orné, de fenêtres à meneaux et de créneaux semblables à ceux des forteresses. À l’intérieur, c’est un véritable coffre au trésor d’art Ombrien et centro-italien, exposant des tableaux du XIIIe siècle d’inspiration byzantine, des travaux gothiques par Gentile da Fabbriano, ainsi que des œuvres d’art toscanes par Piero della Francesca et Fra Angelico. Également visibles, vous trouverez des œuvres par des héros locaux de Pérouse : Perugino et Pinturicchio.

    Attenant à cette dernière, se trouve le palais du XVe siècle, Collegio del Cambio. Ce 'bureau de change' médiéval est embelli par les gracieuses fresques de Perugino, qui mélangent thématiques classiques et chrétiennes. Pietro Vannucci (1450-1523), plus connu sous le nom de Perugino, est né près de Pérouse mais est devenu célèbre à Florence et à Rome, où il décora une partie de la Chapelle Sixtine de Rome, avant de revenir à sa terre natale. Raphael, le dernier vrai artiste de la Renaissance, est né en Ombrie en 1483 et a fait son apprentissage dans l’atelier de Perugino, travaillant sur des fresques à Pérouse. Il en partit ensuite à Florence et Rome en recherche de gloire.


    Adresse: Palazzo dei Priori, Corso Vannucci 19, 06123 Perugia
    Site web: https://gallerianazionaledellumbria.it/en/

  • 3. Corso Vannucci – ou l’art de regarder les gens défiler

    Si Pérouse est le soleil autour duquel les autres villes de l’Ombrie sont en orbite, alors le Corso Vannucci est une preuve de sa vitalité. Le Corso est l’artère principale de la ville et donne à voir combien Pérouse est une cité agréable, cultivée et piétonne. Le meilleur moyen d’admirer le Corso Vannucci, et sa balade passeggiata en début de soirée, est depuis une terrasse de café, et vous y verrez toute une parade de locaux décontractés et d’étudiants étrangers animés. Les bars et cafés abondent, y compris dans les rues latérales au Corso. Pendant les festivals, particulièrement pendant l’Umbria Jazz, le coin devient un carrefour culturel. Même en dehors des périodes de festival, le Corso Vannucci vient démontrer que Pérouse est une ville étudiante et festive ainsi qu’une cité pour bons vivants et épicuriens.

    Les balades le long du Corso se finissent souvent aux Giardini Carducci, qui se trouvent sur le site d’une ancienne forteresse démolie. Depuis ces jardins, vous aurez la chance d’admirer quelques-uns des points de vue les plus beaux de Pérouse, les collines scintillant sous les étoiles. De jour, vous aurez des panoramas sur les collines noyées sous les cyprès.


    Adresse: Tourism in Perugia: Piazza Matteotti, 18 Loggia dei Lanari, 06100 Perugia
    Site web: http://turismo.comune.perugia.it/

  • 4. Rocca Paolina – la Pérouse secrète

    Un mystérieux réseau de tunnels viendra vous donner une idée des coins et recoins de la jeune Pérouse. Cet entremêlement de ruelles pavées et d’escaliers arqués est, pour l’essentiel, tout ce qu’il reste d’une forteresse jadis imposante. Connue sous le nom de Rocca Paolina, ce bastion fut commandé par le Pape Paolo III Farnese dans les années 1540. Sa création a conduit à la destruction d'un quartier prospère. Des églises, des monastères et une centaine de maisons environ ont été rasés et recyclés pour créer la forteresse. Les citoyens de Pérouse ont dû attendre jusqu'en 1848 pour assister à la première démolition partielle de ce symbole du pouvoir papal qu’ils haïssaient tant, dont la destruction finale ne fut effective qu’en 1860 avec l'Unification de l'Italie.

    Aujourd'hui, ces fondations voûtées font partie d'une route populaire qui canalise les visiteurs depuis la Piazza Partigiani pour les amener jusqu’en ville. En empruntant toute la série d’escalators (scale mobili) au travers murs, vous vivrez une expérience typiquement urbaine. Vous aurez l’impression d’avoir la chance d’entrer dans un monde perdu, avec des portes secrètes révélant d’étranges boutiques ou des endroits abritant des expositions d'art.


    Adresse: Piazza Matteotti, 18 Loggia dei Lanari, 06100 Perugia
    Site web: http://turismo.comune.perugia.it/poi/rocca-paolina

  • 5. La Pérouse étrusque

    Cela peut s’avérer difficile de décrypter ce qui appartient à la Pérouse étrusque dans cette ville dense, vallonnée et multidimensionnelle. Le but n’étant pas ici d’en retrouver chaque site étrusque mais d’être conscient des trésors étrusques près desquels vous passerez au quotidien. Des portions entières de murs étrusques tiennent encore debout, tout comme plusieurs portails – et même un puits, que vous verrez en sortant de l’animée Piazza IV Novembre. Le clou du spectacle est ledit Arc Étrusque. Ce Portail au nord de la ville, l’Arco Etrusco, est intégré aux murs originels de la ville et est le plus monumental et mémorable des sites étrusques. Étant le plus ancient portail de la ville, il remonte au IIIe siècle avant J.-C. Il se trouve au bout de la Via Ulisse Rocchi, en face de la Piazza Fortebraccio, et porte une inscription romaine sur sa partie supérieure : 'Augusta Perusia', venant souligner la soumission suprême de la ville à Rome. Si ces quelques observations des étrusques ont éveillé votre curiosité et aiguisé votre appétit, alors visitez le Musée Archéologique de Pérouse, qui se trouve juste en dehors des murs étrusques de la ville. Ce sont les cloîtres de San Domenico qui abritent le Museo Archeologico, où sont exposées de la poterie étrusque, des dalles funéraires et de la ferronnerie, notamment un char en bronze.

  • 6. Assise: magique et mystique

    Malgré la foule, Assise reste un lieu spirituel à part. En voiture, la ville d’Assise se trouve à seulement 30 minutes à l'est de Pérouse, mais vit dans un monde qui lui est propre et d’exception. En arrivant à Assise, la Basilique Saint-François, s’élevant au-delà de la brume perpétuelle de l'Ombrie, avec le sommet du Mont Subasio se profilant au loin vous seront révélés. Le sentiment de paix béate que dégage cette ville vous fera oublier notre monde banal. La basilique austère de San Francesco est idéalement située pour y admirer des couchers de soleil. À l'intérieur, la Basilique Supérieure est ornée du célèbre ensemble de fresques de Giotto sur la vie de Saint François, restauré après le séisme de 1997. La partie inférieure de la Basilique révèle, quant à elle, un puzzle de fresques, avec scènes d’une douceur édifiante par Simone Martini, où même les chevaux semblent sourire. Sonnant comme un reproche, les fresques didactiques et sévères recouvrant les voûtes rappellent aux pèlerins les vertus monastiques de la Chasteté, de la Pauvreté et de l'Obéissance. La crypte où St François est enterré est un lieu de pèlerinage important, attirant un grand nombre de pèlerins prosternés et en sandales.

    Au-delà de son rôle de cœur spirituel, Assise est presque trop parfaite pour y prendre de belles photos. Ses balcons ornés de fleurs cèdent leur place à des jardins secrets, avec l'odeur des roses et de la fumée de bois imprégnant l'air. La menaçante Rocca Maggiore, qui se profilait au-dessus de la ville, faisait partie d'une enfilade de tours gardant Assise. Aucune église n’égale celle de San Francesco. Malgré cela, le saisissant Duomo roman donne à voir sa façade en trois parties et son portail central sculpté, décoré de Lions et de Griffons. Sous le Duomo se trouve Santa Chiara, dédiée à celle qui créa l'Ordre des Pauvres Dames, l'aile féminine des Franciscains. Sa façade rose et blanche est dotée de contreforts qui sont résolument féminins dans leurs courbes généreuses.

    Pour avoir une idée de la solitude et de la spiritualité dans lesquelles baignaient les vies de Saint François et de Sainte Claire, dirigez-vous vers une retraite spirituelle située à la périphérie d'Assise. Il Bosco di San Francesco, la forêt de Saint François, incarne un paysage rural modelé en silence par plus de 800 ans d'histoire. De la forêt aux oliveraies et aux clairières enchantées, on a encore l’impression que cela reste le domaine de Saint François, nous invitant à explorer notre relation avec la nature et Dieu. Les sentiers serpentent autour des versants du Mont Subasio derrière la Basilique Saint-François. Ce domaine de 64 hectares de sentiers forestiers est admirablement conservé par le FAI, l’entité italienne en charge de la protection du patrimoine, l'équivalent du National Trust du Royaume-Uni. L’accueil est niché au cœur d’un monastère bénédictin, le couvent di Santa Croce. Les plats traditionnels de l'Ombrie, comme les pâtes aux truffes, sont servis sur la terrasse de l'Osteria Al Mulino, qui n’est autre qu’un moulin reconverti.


    Adresse: Tourism in Assisi: Piazza del Comune, 06081 Assisi
    St Francis’ Forest, Il Bosco di San Francesco
    Site web: https://www.fondoambiente.it/bosco-di-san-francesco-eng/

  • 7. Gubbio – une miniature de l’Ombrie médiévale

    Depuis Pérouse, la route remonte au nord jusqu’à Gubbio, l’une des cités médiévales les plus intactes d’Italie. Il faut moins d’une heure en voiture pour se rendre à cette ville - surnommée la 'cité du silence' en raison de son emplacement désolé au cœur de l’arrière-pays reculé d’Ombrie. Aujourd’hui, Gubbio est facilement accessible mais conserve toute de même cet esprit d’inviolabilité. Le cadre est dramatique et souvent venteux, avec la ville accrochée au versant du Monte Ingino, et ses anciens palazzi entassés sur des terrasses à pic.

    Pour un point de vue en hauteur, prenez le funiculaire jusqu’au sommet du Monte Ingino depuis la gare située Via San Geraloma. Une fois en haut, vous verrez que St Ubaldo, le saint protecteur de la ville, est vénéré dans la Basilica di Sant’Ubaldo, son corps momifié se trouvant juste au-dessus de l’autel. La Basilique comprend aussi les trois immenses bougies que les citoyens robustes transportent tous les 15 Mai à l’occasion d’une course frénétique jusqu’au sommet de la colline pour célébrer le Saint.

    De retour en ville, savourez un café réparateur sur la magnifique Piazza Grande avant d'en admirer les demeures médiévales et les églises. La cathédrale est dotée de voûtes gothiques et de vitraux médiévaux. À proximité, le Palazzo Ducale, commencé en 1476 par Federico da Montefeltro, duc d'Urbino, vous attend. La ligne d’horizon de Gubbio est dominée par le clocher du Palazzo dei Consoli du XIVe siècle, qui est très bien restauré. À l'intérieur de ce Musée Civique vous trouverez un grand hall ainsi qu’une curieuse collection d'attirail médiéval, notamment des illustrations de plomberie médiévale. Les ombriens viennent pour la plupart y voir les Tavole Eugubine, sept tablettes en bronze où sont gravées des inscriptions anciennes écrites en ombrien, une langue morte depuis bien longtemps.


    Adresse: Tourism in Gubbio: via della Repubblica 15, 06024 Gubbio
    Site web: www.umbriatourism.it

  • 8. Le Lac Trasimeno – l’aire de jeux aquatique de l’Ombrie

    Le Lac Trasimeno est l’endroit où l’Ombrie empiète sur la Toscane. Le Lago di Trasimeno est le 4ème plus grand lac d’Italie (avec une superficie de 128km²) mais reste loin des sentiers touristiques battus. Son paysage reposant et son rythme de vie langoureux en sont les principaux attraits pour les visiteurs aventuriers. Le sentiment de paix éternelle que vous y éprouverez est trompeur. À Tuoro sul Trasimeno, en 217 av J.C., les troupes carthaginoises d’Hannibal détruisirent une armée romaine forte de 16 000 soldats. Même dans ces petits villages de pêcheurs, les fortifications du lac attestent de son emplacement géostratégique et de son passé turbulent.

    Attendez-vous à des champs de tournesol, des vignobles chatoyants, des oliveraies argentées, des bois de chêne et de volumineux cyprès. Les vues sont encadrées par des villes médiévales crénelées, telles que Castiglione del Lago et Passignano, accrochées le long des rives. Castiglione del Lago, en enfilade le long d'un charmant promontoire, est la capitale touristique la plus prisée du lac, offrant une vue splendide depuis les remparts de son château du XIVe siècle. Fondé par les étrusques, ce village fortifié est aussi un repaire gastronomique. Venez-y pour les poissons lacustres, dont la tanche, la perche, la blanchaille et les anguilles, ou pour y boire les vins de Colli di Trasimeno.

    C’est l’aire de jeux estivale ombrienne, avec ses innombrables opportunités pour y faire du tennis, de l’équitation, de la natation, de la voile, des excursions en bateau et des dégustations de vins. En dehors des activités de bord de lac, vous pouvez y visiter le trio d'îles du lac. Vous pourriez bien être tenté de vous mettre en selle. La piste cyclable autour du lac est une promenade classique, avec la chance d'explorer Castiglione del Lago, Passignano et Sant'Arcangelo. Ce lac, avec son esprit gourmet, offre également de nombreuses possibilités de dégustation de vin et d'huile d'olive pendant votre trajet. Le tronçon Passignano, vous permettra d’admirer des panoramas sur les prairies et les bois depuis la crête d’une colline. Le tronçon le plus court et le plus attrayant de la piste cyclable longe le rivage entre Castiglione et Tuoro.


    Site web: www.umbriatourism.it

  • 9. Excursions et dégustations œnologiques

    Vous pourrez facilement intégrer une dégustation de vin ou une visite d’un vignoble à n’importe quelle excursion Culturelle en Ombrie. Une charmante portion de la route des vins du Lac Trasimeno relie Passignano et Castiglione. Curieusement, le vin rouge fruité de la région, le Gamay del Trasimeno, est souvent dégusté avec la pêche du jour.

    Non loin de Pérouse, la famille gérant le domaine de la Cantine Lungarotti a créé un petit empire du vin, alliant des domaines viticoles, une auberge, un bar à vin, des musées de l’huile d’olive et du vin, et même un therme au vin. Faisant également office d’auberge, l’agréable L’U Bar à Vin (www.luwinebar.it) familial est l’endroit où marier parfaitement vin et fromages artisanaux, tortelli à la citrouille ou cochon de lait (porchetta). Le Rubesco primé de ce domaine, un vin rouge aux notes de violette, est fait à base de variétés de Sangiovese et de Colorino. Il se marier très bien avec du bifteck ou des fromages longuement affinés.

    Près d'Orvieto, vous pouvez visiter le vignoble de la boutique du domaine Decugnano dei Barbi pour une dégustation. C’est le domaine qui a introduit les vins mousseux en Ombrie, en 1978. Ces vins doivent macérer pendant au moins quatre ans et sont conservés dans des grottes. Comme les propriétaires vous le diront, tout le vin d'Orvieto a été produit et entreposé dans des cavernes jusqu'au milieu du XIXe siècle. Si vous n’avez que peu de temps, appelez l’Enoteca à Orvieto pour des vins locaux, notamment l’Orvieto Doc Classico de Barberani, aux notes de miel, d'acacia et de safran.

    Adresse: Lungarotti - www.lungarotti.it
    Decugnano dei Barbi - www.decugnanodeibarbi.com
    Enoteca Barberani - www.barberani.com

    For more on wine and oil, see Umbria tourism:
    Site web: www.umbriatourism.it/en_US/wine-and-oil

  • 10. Orvieto – une des merveilles de l’Ombrie et une des plus belles cathédrales d’Italie

    Orvieto, au Sud de Pérouse, est l’autre joyau d’Ombrie et est idéal pour une excursion enrichissante d'une journée. Prévoyez un trajet de 90 minutes en voiture (sur la E45) ou un trajet de deux heures en bus. Orvieto, dressée sur une corniche à pic en pierre de lave, n’est autre qu’une présence étrusque nichée et taillée dans ces roches volcaniques sombres. La situation précaire de la ville et son risque d’effondrement la fait passer aux infos de temps en temps-mais sa survie semble pour l'instant assurée. La ville incarne la quintessence de l'Ombrie – lunatique, mystique, dramatique et regorgeant d'auberges tentantes. Ses coteaux volcaniques et fertiles sont recouverts de vignobles qui produisent les fameux vins blancs vivaces d'Orvieto. L'histoire raconte que la cathédrale d'Orvieto aurait inspiré Michel-Ange dans sa création de la chapelle Sixtine à Rome. Même sans cette gloire supposée, sa cathédrale se classe parmi les plus belles d'Italie. Si les trésors en surface ne suffisent pas pour vous inciter à la visiter, alors envisagez une visite originale de l'Orvieto souterrain. Les alvéoles de grottes et de tunnels de la ville en font une cité secrète, une deuxième ville utilisée depuis les temps étrusques.


    Adresse: Tourist Office in Orvieto: Piazza Duomo 24, 05018 Orvieto
    Site web: www.orvietoviva.com

  • Manger & Boire

    Bien que la cuisine à Pérouse, capitale de l'Ombrie, soit résolument régionale, la forte proportion d'étudiants étrangers et de touristes résulte en une gastronomie qui fait plus que juste saluer les goûts internationaux. La présence de tant d'étudiants contribue à réduire les prix des restaurants et peut contribuer à rendre l'ambiance plus informelle.

    Avec les viandes grillées ou rôties d’Ombrie, des poissons d’eau douche du Lac Trasimeno à proximité de là peuvent également figurer sur la carte. Sa proximité avec Norcia, rendue célèbre pour sa charcuterie ombrienne, veut dire que la charcuterie est définitivement mise en avant dans les antipasti, de la mortadelle au salami capocollo. Comme en Toscane, le bétail de Chianina y est très prisé, donc cette viande succulente y est beaucoup proposée, tout comme le sanglier, le chevreuil et la porchetta à la broche.

    Etant donné que c’est 'le coeur vert de l’Italie', la cuisine locale fait pleinement usage des truffes, de la betterave sauvage, des asperges sauvages et des champignons sauvages, ainsi que de l’huile d’olive, des herbes et des légumes convoités d’Ombrie. L’épeautre de Spoleto, les lentilles et les truffes noires de Norcia, les haricots de Foligno et le safran de Citta del Pieve se frayent un chemin dans les recettes de ces plats savoureux. Comme en Toscane, la saison est la clé, le risotto aux asperges indiquant l’arrivée du printemps, et les pâtes truffées plus communes en automne. Essayez les spécialités de pains, un changement bienvenu par rapport à la fadeur toscane. Le pain ombrien est bien plus varié et va du brustengo, un pain frit à l’huile avec du bacon ou du romarin, au pan caciato, fait à base de fromage pecorino et de noix. Les vins d’Ombrie sont bien moins connus que leurs rivaux toscans mais ils offrent plus de diversité et de valeur.

  • Al Mangiar Bene

    Situé à quelques pas de l'animé Corso Vannucci, cette auberge accueillante et aux prix exemples vous contentera à tous les niveaux. Avec ses plafonds voûtés en briques et son ambiance amicale, on s’y sent comme dans une véritable citadelle du Slow Food, ce qu'elle est. Les produits viennent d'Ombrie ou de Toscane, avec le nom de chaque fromager et producteur de bétail répertorié. Des steaks juteux aux tartes aux herbes, en passant par les pâtes aux truffes jusqu’aux pizzas, le menu traditionnel est assez irréprochable.


    Adresse: Via della Luna 21, 06122 Perugia
    Site web: www.almangiarbene.it

  • Antica Trattoria San Lorenzo

    Ce restaurant romantique et haut-de-gamme propose plus que la lumière des bougies et des mots doux. Au menu, on trouve une cuisine régionale créative, du risotto aux châtaignes aux plats à base de truffe noire de Norcia, ou un menu de dégustation de fruits de mer. Le mariage avec des vins est disponible sur demande, avec des suggestions du charmant sommelier.


    Adresse: Piazza Dante 19A, 06122 Perugia
    Site web: www.anticatrattoriasanlorenzo.com

  • La Bottega del Vino

    Ce bar à vin agréable, accueillant et original sert de la nourriture convenable avec un rapport qualité-prix, bien mariée aux vins italiens régionaux et classiques. Parmi les plats typiques on compte les pâtes faites maison, notamment avec du canard fumé. La vivacité et l'humeur décontractée compensent le service qui est parfois un peu bâclé.


    Adresse: Via del Sole 1, 06122 Perugia

  • La Locanda del Cardinale (Assisi)

    Décoré dans un style, communément désigné par les Italiens comme un style élégant-rustique, ce restaurant voûté, décoré de fresques et raffiné est à la hauteur de sa facturation et de ses prix. Le menu dégustation peut inclure des plats tels que la soupe aux topinambours, le risotto aux champignons et de la ventrèche de porc. Son plancher de verre révèle les vestiges d'une Domus romaine.


    Adresse: Piazza del Vescovado 8, 06081 Assisi
    Site web: www.lalocandadelcardinale.com

  • Ristorante Nicolao (Gubbio)

    Niché dans un monastère du XVIIe siècle, le décor est un mélange de l'héritage classique italien avec un éclat de sophistication, mélangeant les vieilles pierres, les poutres apparentes, les tables en chêne et l’art contemporain. Ce restaurant gastronomique sert une cuisine de saison joliment présentée, avec des options à la fois originales et typiques de l'Ombrie.


    Adresse: Park Hotel Ai Cappuccini, via Tifernate 06024 Gubbio
    Site web: www.parkhotelaicappuccini.it

  • Alcatraz (Gubbio)

    Remettez le monde sur le droit chemin dans cette auberge alternative, plus hippie qu’hipster. L'auberge dégage une ambiance basique et bohème, mais sert de la nourriture traditionnelle et bio. Plongez dans un buffet d’antipasti, de tagliolini aux asperges, de soupe de betterave ou de raviolis farcis aux betteraves. Les plats principaux vont des steaks au poulet en passant par les kebabs de courgettes.


    Adresse: Localita Santa Cristina, 06020 Gubbio
    Site web: www.alcatraz.it

  • Faire du Shopping

    Le Chocolat de Pérouse est mondialement connu, particulièrement sous la forme du 'Bacio Perugina', ou ledit 'Baiser de Pérouse'. Ces chocolats furent inventés en 1922: alors qu’une rupture en chocolat noir était en cours, Luisa Spagnoli fut inspirée et ajouta des noisettes pour aller plus loin dans la recette de son chocolat. Le reste appartient à l’histoire de la marque pérousienne.

    Eurochocolate, le festival du chocolat de 10 jours en Octobre, contribue également à faire de Pérouse une délicieuse destination pour tous les amateurs de chocolat.
    Site web: www.eurochocolate.com

  • Un Festin à la Chocolaterie avec Perugina

    Perugina est une marque internationalement célèbre, donc envisagez d’en grignoter un bout une fois sur sa terre natale, en visitant la chocolaterie ou bien même en vous faisant plaisir avec un atelier où vous réaliserez des chocolats. La chocolaterie vous rappellera certainement le film, Charlie et La Chocolaterie. L’excursion se termine en traversant une passerelle jusqu’à l’étage de l’usine où des travailleurs vêtus de blouses blanches (vraisemblablement des Oompa Loompas?) concoctent les meilleures recettes de Pérouse.

    Visite de la Chocolaterie : réservez en avance pour cette visite guidée de 90 mn (en italien ou anglais, les créneaux horaires changent).

    Réalisation de Chocolats : réservez en ligne. Pour un avant-goût, visitez le site: https://www.baciperugina.com/us/en/perugina-school-of-chocolate-514


    Adresse: Via San Sisto 207, 06132 San Sisto, Perugia
    Site web: www.perugina.com

  • Mets gourmets et excursions truffières

    Tartufi Bianconi est spécialisé dans les produits goûteux et maison à base de truffe qui peuvent être commandés sur place ou en ligne. Les sauces typiques pour les pâtes sont celle à la truffe blanche et le pesto à la truffe noire. Si vous avez réservé à l'avance, vous pourrez également prendre part à l’expérience de la recherche de truffe dans leur ferme, accompagné d’un chien truffier et de son maître. L’expérience peut se clore sur un repas simple à base de truffe dans leur maison de ferme.


    Adresse: Tartufi Bianconi, 06012 Citta di Castello, Perugia
    Site web: https://tartufibianconi.it/

  • Expérience verrière

    L'art de la verrerie est bien vivant à Pérouse, en face de la forteresse Rocca Paolina. Vous pouvez y visiter le traditionnel atelier/musée de Moretti-Caselli où on peint sur verre depuis 1859. Les pièces maîtresses en sont les portraits, qui ressemblent plus à des peintures à l'huile mais qui dégagent une luminosité et une brillance telles qu’elles transcendent une toile.


    Adresse: Studio Moretti-Caselli, via Fatebenefratelli, Perugia
    Site web: www.studiomoretticaselli.it

  • Se Garer

    Se garer à Pérouse peut parfois être un vrai défi. Comme dans beaucoup de villes italiennes, Pérouse fonctionne sur un système ZTL, avec un régime strict de Zone de Trafic Limité où les non-résidents sont découragés (ou se voient interdits) de conduire dans le centre-ville, hormis à certains créneaux horaires ou sur certaines routes définies. Même si le système de Pérouse est actuellement en plein ajustement, avec les nouvelles régulations à venir, il est plus simple de ne pas conduire dans le 'Centro Storico', (le Centre Historique), qui est interdit aux conducteurs qui ne sont pas résidents.

    ZTL: Le Centre Historique est une ZTL et est considéré comme la zone délimitée par les routes d’accès suivantes : la Via Masi, Via Campo Battaglia, Via Battisti, Via della Sposa, Via Appia, et Via San Sebastiano.

    Parkings: parmi les parkings les plus centraux et pratiques, on trouve celui de la Piazza Partigiani et du Mercato Coperto. Les tarifs sont à l’heure mais vous avez également un parking gratuit Piazzale della Cupa.
    Liste des parkings ici : http://turismo.comune.perugia.it/pagine/parking

    Pour en savoir plus sur la ZTL (Zone de Trafic Limité) voir :
    (en anglais): http://turismo.comune.perugia.it/pagine/limited-traffic-zone

  • Se Déplacer

    L'Ombrie a récupéré, tout comme ses villes d'art mondialement connues, autant que faire se peut du séisme dévastateur de 1997 qui a vu l'effondrement d'une partie de la célèbre Basilique d'Assise. En 2016, la région a de nouveau été frappée par un grave tremblement de terre, mais, grâce à la classique résilience italienne, presque tout est maintenant de retour à la normale au-delà de l'épicentre du séisme à Norcia, encore en train de se remettre.

    Se rendre à Pérouse:
    En avion: Des dessertes en bus, pratiques, fiables et directes, sont accessibles depuis l’Aéroport Fiumicino de Rome (via central Rome) jusqu’à Pérouse et Assise (www.sulga.it). L’aéroport de Pérouse, le San Francesco d’Assisi, est un point d'entrée pratique pour se rendre à Pérouse et, plus généralement, partout en Ombrie, et il est desservi par un bon nombre de compagnies aériennes européennes low-cost.

    En voiture: Si vous arrivez par le nord, prenez l’autoroute A1, prenez la sortie Valdichiana, puis empruntez la route qui longe le lac jusqu’à Pérouse, en suivant les rives du Lac Trasimeno. Si vous venez du sud, prenez l’autoroute A1, sortez à Orte puis suivez les panneaux jusqu’à Pérouse.

    En train: Pérouse se trouve sur la ligne Milan-Rome. Un nouveau service de train grande vitesse relie maintenant Milan et Pérouse, la durée du voyage étant raccourcie à 3 heures lors des essais. À votre arrivée, gardez à l’esprit que la montée est abrupte depuis la Gare de Pérouse, prenez donc le bus jusqu’à la Piazza Italia.

Suivez-nous

Newsletter

Souhaiteriez-vous recevoir chaque semaine des inspirations et des recommandations de villas ainsi que des conseils de voyage en Toscane de nos spécialistes de villas ?

En savoir plus

© 1998-2024 To Toscane Tous droits réservés.

Demande de séjour