+33 (0)187210355

Inscrivez vous


Le top 10 des choses à faire

Pérouse est à la fois la capitale de l’Ombrie et le parfait point de départ pour explorer la région. Pérouse vous propose une grande variété d’activités : des visites de galerie d’art, en passant par l’observation des passants sur les places médiévales, jusqu’aux grignotages de « bisous » en chocolat. La capitale régionale est également une superbe base printanière pour explorer quelques-unes des plus charmantes villes d’Ombrie. Pour des excursions à la journée, nos favoris sont : la spirituelle Assise, le Lac de Trasimeno et Gubbio, une miniature de cité médiévale – avec tous les sites d’intérêt détaillés dans notre guide du Top 10 des choses à faire

Le top 10 des choses à faire

Piazza IV Novembre – pour sa vie urbaine

Henry James surnomma Pérouse « petite ville aux vues infinies » et cela semble particulièrement vrai sur la Piazza 1V Novembre, la place principale et théâtrale de Pérouse. Cette place était l’endroit où les civilisations romaines et étrusques se rassemblaient jadis. Aujourd’hui, elle reste un endroit de vie et de rencontres pour y prendre un café et des cocktails, rattraper le temps perdu autour de glaces et profiter du divertissement de rue. Donnant sur la place, le Caffè del Banco (officiellement au 5 Corso Vannucci) est ouvert à n’importe quel moment de la journée. Venez-y pour un café, des cocktails ou pour une bière pression locale, la Birra Perugia.

Sur la place, jaillit la splendide Fontana Maggiore, un chef d’œuvre roman créé par le duo pisan père et fils, Nicola et Giovanni Pisano, entre 1275 et 1278. Cette fontaine en marbre rose et blanc donne à voir d’audacieux ornements décoratifs : des signes du zodiaque jusqu’à un griffon, le symbole de la ville. Sur le côté de la fontaine, au loin, des escaliers montent jusqu’à l’austère cathédrale gothique, escaliers où personnes et pigeons se retrouvent pour se faire beaux et flirter. À l’intérieur de la cathédrale, la Déposition de croix, peinte par Barocci alors que ce dernier était sous l’influence du poison administré par un rival, inspira l’œuvre d’art de Rubens également connue sous le nom « La Descente de Croix » d’Anvers. En descendant depuis la piazza se trouve l’animé Corso Vannucci. A droite, se hérissent les créneaux gothiques du Palazzo dei Priori (Hôtel de Ville), l’un des palais publics les plus grandioses d’Italie. Des marches rappelant la forme d’un éventail montent jusqu’à la Sala dei Notari, la Salle de Rencontre des Avocats, peinte à la fin du XIIIe siècle.

En savoir plus

Galleria Nazionale dell’Umbria –la crème de la crème des galeries d’art

En tant que principale galerie d’art d’Ombrie, la Galleria Nazionale dell’Umbria fête son centenaire en 2018. Flanquée sur le Corso Vannucci, le musée occupe l’intérieur d’une demeure gothique datant du XIIIe siècle. Anciennement siège de la magistrature locale, le palazzo est doté d’un portail orné, de fenêtres à meneaux et de créneaux semblables à ceux des forteresses. À l’intérieur, c’est un véritable coffre au trésor d’art Ombrien et centro-italien, exposant des tableaux du XIIIe siècle d’inspiration byzantine, des travaux gothiques par Gentile da Fabbriano, ainsi que des œuvres d’art toscanes par Piero della Francesca et Fra Angelico. Également visibles, vous trouverez des œuvres par des héros locaux de Pérouse : Perugino et Pinturicchio.

Attenant à cette dernière, se trouve le palais du XVe siècle, Collegio del Cambio. Ce « bureau de change » médiéval est embelli par les gracieuses fresques de Perugino, qui mélangent thématiques classiques et chrétiennes. Pietro Vannucci (1450-1523), plus connu sous le nom de Perugino, est né près de Pérouse mais est devenu célèbre à Florence et à Rome, où il décora une partie de la Chapelle Sixtine de Rome, avant de revenir à sa terre natale. Raphael, le dernier vrai artiste de la Renaissance, est né en Ombrie en 1483 et a fait son apprentissage dans l’atelier de Perugino, travaillant sur des fresques à Pérouse. Il en partit ensuite à Florence et Rome en recherche de gloire.

En savoir plus

Corso Vannucci – ou l’art de regarder les gens défiler

Si Pérouse est le soleil autour duquel les autres villes de l’Ombrie sont en orbite, alors le Corso Vannucci est une preuve de sa vitalité. Le Corso est l’artère principale de la ville et donne à voir combien Pérouse est une cité agréable, cultivée et piétonne. Le meilleur moyen d’admirer le Corso Vannucci, et sa balade passeggiata en début de soirée, est depuis une terrasse de café, et vous y verrez toute une parade de locaux décontractés et d’étudiants étrangers animés. Les bars et cafés abondent, y compris dans les rues latérales au Corso. Pendant les festivals, particulièrement pendant l’Umbria Jazz, le coin devient un carrefour culturel. Même en dehors des périodes de festival, le Corso Vannucci vient démontrer que Pérouse est une ville étudiante et festive ainsi qu’une cité pour bons vivants et épicuriens.

Les balades le long du Corso se finissent souvent aux Giardini Carducci, qui se trouvent sur le site d’une ancienne forteresse démolie. Depuis ces jardins, vous aurez la chance d’admirer quelques-uns des points de vue les plus beaux de Pérouse, les collines scintillant sous les étoiles. De jour, vous aurez des panoramas sur les collines noyées sous les cyprès.

En savoir plus

Rocca Paolina – la Pérouse secrète

Un mystérieux réseau de tunnels viendra vous donner une idée des coins et recoins de la jeune Pérouse. Cet entremêlement de ruelles pavées et d’escaliers arqués est, pour l’essentiel, tout ce qu’il reste d’une forteresse jadis imposante. Connue sous le nom de Rocca Paolina, ce bastion fut commandé par le Pape Paolo III Farnese dans les années 1540. Sa création a conduit à la destruction d'un quartier prospère. Des églises, des monastères et une centaine de maisons environ ont été rasés et recyclés pour créer la forteresse. Les citoyens de Pérouse ont dû attendre jusqu'en 1848 pour assister à la première démolition partielle de ce symbole du pouvoir papal qu’ils haïssaient tant, dont la destruction finale ne fut effective qu’en 1860 avec l'Unification de l'Italie.

Aujourd'hui, ces fondations voûtées font partie d'une route populaire qui canalise les visiteurs depuis la Piazza Partigiani pour les amener jusqu’en ville. En empruntant toute la série d’escalators (scale mobili) au travers murs, vous vivrez une expérience typiquement urbaine. Vous aurez l’impression d’avoir la chance d’entrer dans un monde perdu, avec des portes secrètes révélant d’étranges boutiques ou des endroits abritant des expositions d'art.

En savoir plus

La Pérouse étrusque

Cela peut s’avérer difficile de décrypter ce qui appartient à la Pérouse étrusque dans cette ville dense, vallonnée et multidimensionnelle. Le but n’étant pas ici d’en retrouver chaque site étrusque mais d’être conscient des trésors étrusques près desquels vous passerez au quotidien. Des portions entières de murs étrusques tiennent encore debout, tout comme plusieurs portails – et même un puits, que vous verrez en sortant de l’animée Piazza IV Novembre. Le clou du spectacle est ledit Arc Étrusque. Ce Portail au nord de la ville, l’Arco Etrusco, est intégré aux murs originels de la ville et est le plus monumental et mémorable des sites étrusques. Étant le plus ancient portail de la ville, il remonte au IIIe siècle avant J.-C. Il se trouve au bout de la Via Ulisse Rocchi, en face de la Piazza Fortebraccio, et porte une inscription romaine sur sa partie supérieure : « Augusta Perusia », venant souligner la soumission suprême de la ville à Rome. Si ces quelques observations des étrusques ont éveillé votre curiosité et aiguisé votre appétit, alors visitez le Musée Archéologique de Pérouse, qui se trouve juste en dehors des murs étrusques de la ville. Ce sont les cloîtres de San Domenico qui abritent le Museo Archeologico, où sont exposées de la poterie étrusque, des dalles funéraires et de la ferronnerie, notamment un char en bronze.

En savoir plus

Assise : magique et mystique

Malgré la foule, Assise reste un lieu spirituel à part. En voiture, la ville d’Assise se trouve à seulement 30 minutes à l'est de Pérouse, mais vit dans un monde qui lui est propre et d’exception. En arrivant à Assise, la Basilique Saint-François, s’élevant au-delà de la brume perpétuelle de l'Ombrie, avec le sommet du Mont Subasio se profilant au loin vous seront révélés. Le sentiment de paix béate que dégage cette ville vous fera oublier notre monde banal. La basilique austère de San Francesco est idéalement située pour y admirer des couchers de soleil. À l'intérieur, la Basilique Supérieure est ornée du célèbre ensemble de fresques de Giotto sur la vie de Saint François, restauré après le séisme de 1997. La partie inférieure de la Basilique révèle, quant à elle, un puzzle de fresques, avec scènes d’une douceur édifiante par Simone Martini, où même les chevaux semblent sourire. Sonnant comme un reproche, les fresques didactiques et sévères recouvrant les voûtes rappellent aux pèlerins les vertus monastiques de la Chasteté, de la Pauvreté et de l'Obéissance. La crypte où St François est enterré est un lieu de pèlerinage important, attirant un grand nombre de pèlerins prosternés et en sandales.

Au-delà de son rôle de cœur spirituel, Assise est presque trop parfaite pour y prendre de belles photos. Ses balcons ornés de fleurs cèdent leur place à des jardins secrets, avec l'odeur des roses et de la fumée de bois imprégnant l'air. La menaçante Rocca Maggiore, qui se profilait au-dessus de la ville, faisait partie d'une enfilade de tours gardant Assise. Aucune église n’égale celle de San Francesco. Malgré cela, le saisissant Duomo roman donne à voir sa façade en trois parties et son portail central sculpté, décoré de Lions et de Griffons. Sous le Duomo se trouve Santa Chiara, dédiée à celle qui créa l'Ordre des Pauvres Dames, l'aile féminine des Franciscains. Sa façade rose et blanche est dotée de contreforts qui sont résolument féminins dans leurs courbes généreuses.

Pour avoir une idée de la solitude et de la spiritualité dans lesquelles baignaient les vies de Saint François et de Sainte Claire, dirigez-vous vers une retraite spirituelle située à la périphérie d'Assise. Il Bosco di San Francesco, la forêt de Saint François, incarne un paysage rural modelé en silence par plus de 800 ans d'histoire. De la forêt aux oliveraies et aux clairières enchantées, on a encore l’impression que cela reste le domaine de Saint François, nous invitant à explorer notre relation avec la nature et Dieu. Les sentiers serpentent autour des versants du Mont Subasio derrière la Basilique Saint-François. Ce domaine de 64 hectares de sentiers forestiers est admirablement conservé par le FAI, l’entité italienne en charge de la protection du patrimoine, l'équivalent du National Trust du Royaume-Uni. L’accueil est niché au cœur d’un monastère bénédictin, le couvent di Santa Croce. Les plats traditionnels de l'Ombrie, comme les pâtes aux truffes, sont servis sur la terrasse de l'Osteria Al Mulino, qui n’est autre qu’un moulin reconverti.

En savoir plus

Gubbio – une miniature de l’Ombrie médiévale

Depuis Pérouse, la route remonte au nord jusqu’à Gubbio, l’une des cités médiévales les plus intactes d’Italie. Il faut moins d’une heure en voiture pour se rendre à cette ville - surnommée la « cité du silence » en raison de son emplacement désolé au cœur de l’arrière-pays reculé d’Ombrie. Aujourd’hui, Gubbio est facilement accessible mais conserve toute de même cet esprit d’inviolabilité. Le cadre est dramatique et souvent venteux, avec la ville accrochée au versant du Monte Ingino, et ses anciens palazzi entassés sur des terrasses à pic.

Pour un point de vue en hauteur, prenez le funiculaire jusqu’au sommet du Monte Ingino depuis la gare située Via San Geraloma. Une fois en haut, vous verrez que St Ubaldo, le saint protecteur de la ville, est vénéré dans la Basilica di Sant’Ubaldo, son corps momifié se trouvant juste au-dessus de l’autel. La Basilique comprend aussi les trois immenses bougies que les citoyens robustes transportent tous les 15 Mai à l’occasion d’une course frénétique jusqu’au sommet de la colline pour célébrer le Saint.

De retour en ville, savourez un café réparateur sur la magnifique Piazza Grande avant d'en admirer les demeures médiévales et les églises. La cathédrale est dotée de voûtes gothiques et de vitraux médiévaux. À proximité, le Palazzo Ducale, commencé en 1476 par Federico da Montefeltro, duc d'Urbino, vous attend. La ligne d’horizon de Gubbio est dominée par le clocher du Palazzo dei Consoli du XIVe siècle, qui est très bien restauré. À l'intérieur de ce Musée Civique vous trouverez un grand hall ainsi qu’une curieuse collection d'attirail médiéval, notamment des illustrations de plomberie médiévale. Les ombriens viennent pour la plupart y voir les Tavole Eugubine, sept tablettes en bronze où sont gravées des inscriptions anciennes écrites en ombrien, une langue morte depuis bien longtemps.

En savoir plus

Le Lac Trasimeno – l’aire de jeux aquatique de l’Ombrie

Le Lac Trasimeno est l’endroit où l’Ombrie empiète sur la Toscane. Le Lago di Trasimeno est le 4ème plus grand lac d’Italie (avec une superficie de 128km²) mais reste loin des sentiers touristiques battus. Son paysage reposant et son rythme de vie langoureux en sont les principaux attraits pour les visiteurs aventuriers. Le sentiment de paix éternelle que vous y éprouverez est trompeur. À Tuoro sul Trasimeno, en 217 av J.C., les troupes carthaginoises d’Hannibal détruisirent une armée romaine forte de 16 000 soldats. Même dans ces petits villages de pêcheurs, les fortifications du lac attestent de son emplacement géostratégique et de son passé turbulent.

Attendez-vous à des champs de tournesol, des vignobles chatoyants, des oliveraies argentées, des bois de chêne et de volumineux cyprès. Les vues sont encadrées par des villes médiévales crénelées, telles que Castiglione del Lago et Passignano, accrochées le long des rives. Castiglione del Lago, en enfilade le long d'un charmant promontoire, est la capitale touristique la plus prisée du lac, offrant une vue splendide depuis les remparts de son château du XIVe siècle. Fondé par les étrusques, ce village fortifié est aussi un repaire gastronomique. Venez-y pour les poissons lacustres, dont la tanche, la perche, la blanchaille et les anguilles, ou pour y boire les vins de Colli di Trasimeno.

C’est l’aire de jeux estivale ombrienne, avec ses innombrables opportunités pour y faire du tennis, de l’équitation, de la natation, de la voile, des excursions en bateau et des dégustations de vins. En dehors des activités de bord de lac, vous pouvez y visiter le trio d'îles du lac. Vous pourriez bien être tenté de vous mettre en selle. La piste cyclable autour du lac est une promenade classique, avec la chance d'explorer Castiglione del Lago, Passignano et Sant'Arcangelo. Ce lac, avec son esprit gourmet, offre également de nombreuses possibilités de dégustation de vin et d'huile d'olive pendant votre trajet. Le tronçon Passignano, vous permettra d’admirer des panoramas sur les prairies et les bois depuis la crête d’une colline. Le tronçon le plus court et le plus attrayant de la piste cyclable longe le rivage entre Castiglione et Tuoro.

En savoir plus

Excursions et dégustations œnologiques

Vous pourrez facilement intégrer une dégustation de vin ou une visite d’un vignoble à n’importe quelle excursion Culturelle en Ombrie. Une charmante portion de la route des vins du Lac Trasimeno relie Passignano et Castiglione. Curieusement, le vin rouge fruité de la région, le Gamay del Trasimeno, est souvent dégusté avec la pêche du jour.

Non loin de Pérouse, la famille gérant le domaine de la Cantine Lungarotti a créé un petit empire du vin, alliant des domaines viticoles, une auberge, un bar à vin, des musées de l’huile d’olive et du vin, et même un therme au vin. Faisant également office d’auberge, l’agréable L’U Bar à Vin (www.luwinebar.it) familial est l’endroit où marier parfaitement vin et fromages artisanaux, tortelli à la citrouille ou cochon de lait (porchetta). Le Rubesco primé de ce domaine, un vin rouge aux notes de violette, est fait à base de variétés de Sangiovese et de Colorino. Il se marier très bien avec du bifteck ou des fromages longuement affinés.

Près d'Orvieto, vous pouvez visiter le vignoble de la boutique du domaine Decugnano dei Barbi pour une dégustation. C’est le domaine qui a introduit les vins mousseux en Ombrie, en 1978. Ces vins doivent macérer pendant au moins quatre ans et sont conservés dans des grottes. Comme les propriétaires vous le diront, tout le vin d'Orvieto a été produit et entreposé dans des cavernes jusqu'au milieu du XIXe siècle. Si vous n’avez que peu de temps, appelez l’Enoteca à Orvieto pour des vins locaux, notamment l’Orvieto Doc Classico de Barberani, aux notes de miel, d'acacia et de safran.

En savoir plus

Orvieto – une des merveilles de l’Ombrie et une des plus belles cathédrales d’Italie

Orvieto, au Sud de Pérouse, est l’autre joyau d’Ombrie et est idéal pour une excursion enrichissante d'une journée. Prévoyez un trajet de 90 minutes en voiture (sur la E45) ou un trajet de deux heures en bus. Orvieto, dressée sur une corniche à pic en pierre de lave, n’est autre qu’une présence étrusque nichée et taillée dans ces roches volcaniques sombres. La situation précaire de la ville et son risque d’effondrement la fait passer aux infos de temps en temps-mais sa survie semble pour l'instant assurée. La ville incarne la quintessence de l'Ombrie – lunatique, mystique, dramatique et regorgeant d'auberges tentantes. Ses coteaux volcaniques et fertiles sont recouverts de vignobles qui produisent les fameux vins blancs vivaces d'Orvieto. L'histoire raconte que la cathédrale d'Orvieto aurait inspiré Michel-Ange dans sa création de la chapelle Sixtine à Rome. Même sans cette gloire supposée, sa cathédrale se classe parmi les plus belles d'Italie. Si les trésors en surface ne suffisent pas pour vous inciter à la visiter, alors envisagez une visite originale de l'Orvieto souterrain. Les alvéoles de grottes et de tunnels de la ville en font une cité secrète, une deuxième ville utilisée depuis les temps étrusques.

En savoir plus

Expérimentez une véritable visite de la Toscane avec

Florence Super Saver : excursion d’une journée en train à grande vitesse à la Cité du Vatican et la Rome impériale incluant un billet coupe-file pour le Colisée

Économisez en visitant le Vatican et le Colisée avec une excursion Super Saver d’une journée au départ de Florence. L’expérience d’une journée complète inclut le transport aller-retour en train à grande vitesse, ainsi que des visites avec billet coupe-file dans les musées du Vatican, la basilique Saint-Pierre, le Colisée et le Forum romain. Vous apprendrez tout sur ces principales attractions de Rome auprès d’un guide local et vous verrez les célèbres fresques de Michel-Ange dans la Chapelle Sixtine, parmi d’autres œuvres d’art, d’architecture et découvertes archéologiques réputées. Mieux encore : cette combinaison de visites comprend une réduction de 30 %.

dès 240 Euro

Parc d’aventure Il Pineto

Il Pineto est le Parc d’Aventure de Marina di Pisa (province de Pise, en région de Toscane, en Italie). Il est situé dans un beau bois non loin de la mer et de l'embouchure de la rivière Arno. À Il Pineto vous pouvez découvrir, en toute sécurité, des cours d’agilité passionnants suspendus dans les arbres. Les parcours varient en fonction de leur difficulté avec les parcours les plus faciles adaptés aux enfants et les parcours plus difficiles, idéaux pour ceux qui veulent repousser leurs limites tout en s’amusant !

dès 19 Euro

Excursion privée d'une journée complète en bord de mer à Florence et Pise au départ de Livourne

Un moyen fantastique de voir deux merveilleuses villes en une seule journée. Pendant cette excursion privée d'une journée (pas plus de 8 personnes), un chauffeur anglophone viendra vous chercher au port et vous conduira à Florence où vous ferez une visite guidée de 3 heures de Florence, avec les points forts et le David de Michel-Ange. Vous vous arrêterez ensuite à Pise sur le chemin du retour vers le bateau pour admirer la célèbre tour penchée, où vous disposerez de quelques heures de temps libre pour explorer les sites et l'histoire de la tour.

dès 113 Euro

Private Market Tour, Pasta Making Class and Dinner with a Local Chef in Florence

Meet your host Cinzia and explore her favorite local food stores to shop at. Start with a cup of coffee at one of Cinzia's favorite cafes before you visit a high-end, historical supermarket known for its high-quality, specialty products. Next, visit a small family-owned grocery store to pick up fresh vegetables for your cooking class. Depending on the menu, you may make a few additional stops at either a wine, bread, chocolate or cheese shop. 

Your hands-on cooking class will take place at a local B&B owned by Cinzia’s friends. In a light-filled space designed for cooking classes, watch as Cinzia prepares an appetizer for you to enjoy before you roll up your sleeves and learn to cook regional Italian pasta from recipes passed down through generations of Cinzia’s family. You will cook three dishes from scratch as well as a side or dessert. Choose between a menu of either three handmade pastas or a pasta and meat main course. Please note your preference when booking.

dès 120,23 Euro
Recherche de villas