Contactez nous au: +33 (0)187210355
Adresse email
Mot de passe

Le top 10 des choses à faire

Orvieto se définit par son ambiance mystérieuse, que ce soit en surface ou dans ses souterrains. Savourez-y le rythme lent de la vie, des flâneries médiévales aux dégustations dans cette ville de la Slow Food. Orvieto fait aussi office de point de départ vers plusieurs magnifiques villes de l’Ombrie et du Latium, qui peuvent toutes être visitées sur une journée. Au-delà de la ville, notre site préféré en Ombrie est Todi, la mystique, l’une des plus belles villes de l’Italie Centrale. Nos autres excursions favorites à faire sur une journée se trouvent toutes deux dans le Latium : Viterbo, « la cité papale », et Civita di Bagnoregio, la ville fantôme du Latium.

Le top 10 des choses à faire

Piazza del Duomo – pour la magnifique Cathédrale d’Orvieto

Une fois que vous aurez gravi son escalier en serpentin, vous serez récompensé par la saisissante étendue de la Piazza del Duomo. Le meilleur moment de la journée pour admirer sa Cathédrale de style roman-gothique (Duomo) est en toute fin d’après-midi, quand le soleil fait scintiller les mosaïques de sa grandiose façade. Une collection de mosaïques, de l’albâtre sculpté et des statues en bronze, étayé par des bandes horizontales en pierre de basalte et de travertin. Le Duomo, considéré comme l’un des plus jolis d’Italie, fut commandé en 1290 mais fini seulement quatre siècles plus tard. La création de cette œuvre magistrale a requis la dévotion de légions d’architectes, de sculpteurs, de peintres et de mosaïstes.

À l’intérieur de la cathédrale, les rayures noires et blanches viennent mettre en valeur ses arches curvilignes. À droite de l’autel on trouve la Cappella Nuova recouverte de fresques, dont la décoration fut entamée en 1447 par Fra Angelico et terminée par Luca Signorelli au début du siècle suivant. Tandis que Fra Angelico se focalisait sur la gloire de Dieu, Signorelli plaça la perspective humaine sur le devant de la scène. La Chapelle aurait inspiré Michel-Ange et son œuvre de la Chapelle Sixtine. À gauche de l’autel se trouve la Cappella del Corporale, peinte par Ugolino et ses assistants, illustrant Le Miracle de Bolsena. L’abside est décorée de scènes de la vie de la Vierge, finalisées par Pinturicchio.

En savoir plus

L’Orvieto souterrain – un monde secret

Cachée sous Orvieto, se trouve une intrigante ville souterraine qui se fraye un chemin en dessous des monuments principaux. Cette ville secrète est ponctuée de cavernes creusées par l’homme et d’un labyrinthe de tunnels étrusques, de puits, de carrières, de citernes et de caves, tous creusés dans la pierre de tuf. Les principaux palais de la noblesse étaient dotés d’une voie d’issue avec des routes d’évasion confidentielle depuis le haut de la ville, permettant aux propriétaires aristocrates de fuir si Orvieto était assiégée. Les tunnels les emmenaient vers un lieu sûr via des voies d’issue qui débouchaient au-delà des murs de la ville. 

La route parcourt plus de 2.500 ans de l’histoire de la ville, se focalisant sur les périodes étrusque, médiévale et de la Renaissance, toutes réparties sur deux espaces souterrains différents. On trouve d’innombrables tunnels et environ 1.200 chambres sculptés dans l’abrupt de la falaise. Ce monde souterrain a servi pour de nombreuses utilisations pratiques au fil des époques – notamment au transport de l’eau au temps des étrusques, via des aqueducs et des citernes à eau qui fonctionnent toujours. Au Moyen-âge, les tunnels, les coins et les recoins souterrains furent utilisés pour l’élevage de pigeons, le pressage des olives et servirent même d’étables pour les chevaux. L’excursion commence avec les vestiges d’un moulin à huile médiéval, avec d’autres presses à huile et des meules datant du XVIIème siècle, preuve que l’installation de l’industrie de l’huile d’olive dans ces souterrains remonte à bien longtemps. 

Enfilez des chaussures confortables et dirigez-vous vers la Piazza Duomo pour le début de la visite. Si vous avez été subjugué par le cadre, vous pourrez y revenir et réserver votre mariage dans l'une des chambres étrusques ou bien encore dîner dans un des puits reconvertis.

En savoir plus

Le Puits de St Patrick– une prouesse d’ingénierie

Si vous n’êtes pas encore rassasié de tout ce qui a à voir avec le souterrain, ou que vous voulez juste en avoir un petit aperçu, rejoignez une visite au dit Puits de Saint Patrick, une attraction touristique incontournable de la ville. Avant de vous engouffrer vers les profondeurs, profitez de la ravissante vue sur Orvieto, des jardins de la ville voisine jusqu’à la Piazza Cahen.

Ce nom poétique de ce puits vient de la croyance populaire selon laquelle il représenterait le Purgatoire de Saint Patrick, avec la promesse du Paradis au-delà. Ce puits a été conçu en 1527 par le Florentin Antonio da Sangallo le Jeune, afin de fournir un approvisionnement en eau fiable à Orvieto, et des décennies furent nécessaires à sa finition. Cette extraordinaire prouesse d’ingénierie fut commissionnée par le Pape Clément VII, qui trouva refuge à Orvieto afin d’échapper à l’invasion des forces de Charles V pendant le Sac de Rome de 1527. Situé dans la partie la plus basse d’Orvieto, ce site descend sur 62 mètres dans le puits, tenu au moyen de deux rampes en spirale, avec l’effet double hélice fourni par les deux escaliers, reliés par un pont au fond. Grâce à la ruse de cet ingénieux système, on pouvait accéder à l’eau du puits avec des bêtes de somme pour transporter l’eau, et ensuite remonter sans empêcher d’autres mules de descendre.

En savoir plus

Errances médiévales à Orvieto

La pierre noire volcanique donne un air légèrement lugubre à la ville mais le Quartier Médiéval reste encore une partie intéressante de celle-ci, niché dans d’anciens murs où sont suspendus des vases aux géraniums tombants, et de minuscules ateliers, aux airs de cavernes, d’artisans orvietani. Ledit « Quartier Médiéval » occupe la partie ouest de la ville et est escarpé, étroit et ostensiblement menaçant. Des rangées de maisons serrées semblent germer des flancs en pierre de tuf tels d’étranges appendices et s’accrocher aux éperons rocheux. Errez dans ces ruelles médiévales, ne serait-ce que pour ressentir la joie de voir ces allées étroites s’ouvrir sur de minuscules placettes ou vous offrir une vue inattendue du « cœur vert de l’Ombrie » au-delà de la ville.

Orvieto, plus rocher que ville, offre à chaque coin de rue sa dose de drame. Admirez le contraste entre les bâtiments en basalte gris et les rochers en tuf, qui passent d’une teinte moutarde au doré voire au roux une fois à la lumière. La richesse et la puissance de la ville atteint son apogée au XIII et XIVe siècles et la nature médiévale d’Orvieto transparaît dans la plupart de ses rues. En sortant du Corso Cavour le saisissant Palazzo del Popolo du XIIème siècle, en basalte et en tuf, n’attend que vous. En face de vous se trouvent le Palazzo Comunale et l’église de Sant’Andrea sur la Piazza della Repubblica.

En savoir plus

Museo Claudio Faina – un aperçu du monde étrusque

Orvieto est une cité étrusque mais le meilleur moyen de le ressentir facilement est d’aller en voir les trésors au Musée Municipal Etrusque. Le Museo Etrusco Claudio Faina, situé sur la Piazza del Duomo, en face de la cathédrale, est l’endroit idéal pour une vue d’ensemble. Le Musée abrite une importante collection archéologique de travaux étrusques et hellénistiques, principalement reliés à la région d’Orvieto. Fondé par un comte local en 1864, ses collections seraient basées sur le don de vases qu’aurait fait la nièce de Napoléon Bonaparte au fondateur du musée. (c’est la famille Bonaparte qui a découvert la nécropole étrusque de Vulci). 
Parmi les pièces maîtresses du musée, on trouve le bucchero noir, des vases attiques ainsi que des poteries du IVe siècle représentant Vanth, la déesse étrusque et ailée du monde souterrain, dont les bras sont enveloppés de serpents. Les romains changèrent le nom de cette cite étrusque de Volsinii en Urbs Vetus, et donc Orvieto. Malgré tout, les trouvailles hellénistiques datant du Ve siècle avant J.-C. attestent du fait que les ateliers de terre cuite de la ville florissaient pendant cette période et copiaient des travaux inspirés de la Grèce Antique. Depuis le deuxième étage vous aurez une jolie vue sur le Duomo, la Cathédrale d’Orvieto.

En savoir plus

Todi – l’une des villes médiévales les plus fascinantes d’Ombrie

À l’est d’Orvieto se trouve Todi, perchée sur la colline, une envoûtante ville médiévale avec l’une des places les plus oniriques d’Italie. Malgré ses origines étrusques et romaines, on se sent à Todi comme dans un conte de fée médiéval. La ville vient transcender ses charmes discrets, de son labyrinthe de ruelles à la pièce maîtresse, la place principale Piazza del Popolo. La jolie vue sur la Piazza Garibaldi est bonifiée par les parfums émanant des jardins en-dessous. La Piazza del Popolo, comme siège des pouvoirs civiques et religieux, est incarnée par le Palazzo dei Priori, de style gothique, qui est actuellement l’hôtel de ville, avec ses créneaux, ses remparts et ses fenêtres à meneaux. Son grand escalier mène à un Museo-Pinacoteca mais les œuvres d’art y sont éclipsées par son salon principal et ses fresques.

Sur la même place trône le Duomo médiéval, qui git sur l’emplacement d’un temple romain dédié à Apollon. Sa façade en trois parties et son audacieuse fenêtre rose révèlent un intérieur sombre, un élégant chœur et des fenêtres en vitraux. Ce clocher gothique, construit 100 ans plus tard, déroge au style roman élégant.

Une promenade rapide autour de la colline vous mènera à l'église de San Fortunato et d’autres points de vue. En harmonie avec les traditions de l'Ombrie, c'est une grande église voûtée, une variante des églises toscanes de type « grange », plus simples et plus graves. En raison de son charme, Todi est devenue le repaire des mordus d’histoire de l’art et de tout un tas d’expatriés au savoir suffisant.

En savoir plus

Civita di Bagnoregio – La ville fantôme de Lazio

Il n’y a que 30 minutes en voiture ou en bus d’Orvieto jusqu’à Bagnoregio, mais le trajet donne l’impression de traverser un monde fantastique et perdu. La route au sud longe le Lac Bolsena et donne à voir des paysages tout droit sortis de la Terre du Milieu de Tolkein. La Civita di Bagnoregio est un village à moitié abandonné souvent décrit comme une ville fantôme. Si c'est le cas, c'est une ville fantôme revenue d’entre les morts puisqu’elle est populaire, à juste titre, auprès des touristes romantiques. Perchée au-dessus d'un canyon et vacillant au sommet d'un pinacle, cette ville médiévale de conte de fées risque de glisser dans le ravin. Ce petit village est précairement juché sur un rocher qui s’érode peu à peu et est seulement accessible via un pont-jetée.

Cette ancienne colonie étrusque a été construite sur une crête d'une colline entourée de ravins à des fins défensives. Elle atteint son apogée à l'époque médiévale et on peut encore y voir les anciennes arches sculptées dans la pierre et ses passages secrets. À l’époque, les glissements de terrain provoquèrent l'effondrement des portions de rocher de la falaise du dessus, en particulier après le tremblement de terre de 1695, lorsque la portion à l’est chuta. Maintenant accessible via un long pont piétonnier passant au-dessus du ravin, la ville se repaît de son cadre dramatique. Les visiteurs y entrent par un imposant passage en pierre, taillé par les Étrusques il y a 2500 ans et orné par la suite d'un arc roman. En passant le portail on a ce sentiment de réussite, tout comme pour le retour d’une vie au village. La plupart des maisons ont été restaurées ces dernières années et un système de surveillance avancée permet de vérifier régulièrement la stabilité de la colline.

Civita jouit maintenant d'un second souffle. Son accès difficile qui a jadis causé son abandon presque total attire aujourd'hui les visiteurs à la recherche du silence. Outre la délectation des vues et le sentiment de désolation, les visiteurs peuvent profiter de la cuisine maison des auberges locales. De la bruschetta badigeonnée à l'huile d'olive aux pâtes à la truffe, la nourriture ne peut qu’être délicieuse dans un cadre si envoûtant.

En savoir plus

Viterbo – comme un goût de Tuscie en Latium

Viterbo, capitale de la Tuscie, anciennement Etruria, est une passionnante excursion, sur une journée, depuis Orvieto. L'Ombrie méridionale a beaucoup en commun avec la Tuscie, au coin nord du Latium. Oubliez la bizarrerie apparente du fait d’aller dans une autre région et découvrez les échos de l'Ombrie, des Étrusques à l'impact de la papauté. Viterbo, juste au sud d'Orvieto, trop souvent négligé, vous fera l’effet d’un changement rafraîchissant, après avoir visité de nombreuses villes toscanes parfaites mais bien trop populaires.

Connue sous le nom de « cite des Papes », Viterbo doit son héritage médiéval à la brève période où elle servit de capitale papale au XIIIème siècle. Son apogée médiévale est bien visible, que ce soit dans ses places semblables à des vitrines et dans son charmant quartier de San Pellegrino, à l’est de la Cathédrale, ponctué de boutiques d’artisans et de charmantes ruelles.

La pièce maîtresse de la ville est le Palazzo dei Papi, le Palais papal gothique, construit pour servir de résidence aux Papes lorsqu’ils souhaitaient échapper à la chaleur, l’insalubrité et la clameur de Rome. En 1271, pendant le conclave de trois ans pour élire un nouveau Pape, les citadins exaspérés déchirèrent le toit du grand hall où les cardinaux se concertaient, et leur versèrent du pain et de l’eau dessus. Le nouveau pape —Gregory X—fût rapidement élu.

Après avoir exploré la ville, gardez un peu de temps pour une baignade rafraîchissante dans les sources chaudes locales, le complexe thermal des Terme dei Papi est une grande et tentante piscine en calcaire, alimentée par les célèbres eaux sulfureuses de Viterbo, qui se déversent à une température de 59°C.

En savoir plus

Une excursion œnologique à Orvieto

Orvieto est la capitale du mouvement « Città Slow », soit l’épicentre des villes Slow Food. Orvieto comme son arrière-pays jouissent d’une connexion vieille de plusieurs siècles avec la terre et préside encore une florissante scène œnogastronomique. Le fameux vin d’Orvieto peut-être dégusté le long de la route dite du Vin étrusque-romaine, qui comprend l’entière Province de Terni. Cela vaut le coup de commencer l’excursion avec une dégustation à l’Enoteca Regionale dell’Umbria, le caviste régional et vitrine des vins Ombriens. 

Téléchargez les apps pour une excursion œnogastronomique: https://www.umbriatourism.it/en_US/umbriaapp
Pour en savoir plus sur le vin et l’huile, allez voir le site du tourisme de l’Ombrie (en Anglais, Français, Allemand et Néerlandais): https://www.umbriatourism.it/en_US/wine-and-oil

En savoir plus

Umbria Jazz

Les mélomanes devraient envisager de visiter la région à la période du festival Ombrie Jazz. La région accueille le plus grand et le plus célèbre Festival de Jazz d'Italie, mais tente de répartir les concerts entre différentes villes de l'Ombrie. Récemment, le Festival a élargi son mandat, avec des versions couronnées de succès qui ont eu lieu à différentes saisons. La version la plus connue du Festival reste l'Ombrie Jazz en été, qui a lieu à Pérouse, mais l'Ombrie Jazz d’Hiver se déroule à Orvieto, vers la fin du mois de décembre. L'Ombrie Jazz Spring se déroule, quant à lui, à Terni, généralement fin avril. La version d'Orvieto du Festival met souvent en scène du jazz américain de haut niveau mais son programme est toujours éclectique. Le Festival de jazz d'été va au-delà du jazz, avec de la musique de Gilberto Gil jusqu’à celle de Pat Metheny.

En savoir plus

Expérimentez une véritable visite de la Toscane avec

Cours de cuisine et déjeuner dans une ferme toscane avec un tour au marché local au départ de Florence

Laissez libre cours à votre amour de la cuisine italienne en Toscane, et profitez d'une visite d'une journée complète qui associe la visite d'un marché, un cours de cuisine et un repas de 4 plats avec du vin ! Après avoir déniché des ingrédients frais locaux sur le marché historique de Florence, rendez-vous dans une ferme rustique en Toscane, où vous serez entouré d'une superbe campagne. Ensuite, préparez votre festin à base de pâtes, de bruschetta et de rôti de porc à la toscane et finissez par des desserts tels que le tiramisu avant de les savourer, accompagnés de vin toscan. Jusqu'à quatre verres de vin sont inclus tout au long de la journée, ainsi qu'un diplôme de cuisine et un livre de recettes.

dès 98 Euro

Florence Private Tour With Uffizi Gallery

A 4 hours private walking tour to see the highlights of Florence with a local. Starting from the Uffizi Gallery with skip the line tickets, your tour will proceed to Palazzo Vecchio and Holy Cross Church. Your guide is private just for your party.

dès 98 Euro

Florence Uffizi Tour for Beginners

Get ready to discover one of the most fascinating art museums in the world—Florence's Uffizi Gallery. With a local guide, you'll have the ability to skip the line entrance line before exploring the important artwork inside.

dès 129 Euro

Volterra and San Gimignano Private Shore Excursion from Livorno

Embark on this private 9-hour tour to Volterra and San Gimignano starting with pickup directly from the Livorno port. Attain a true look at the Tuscan cities as you tour the towns, seeing alabaster shops and ancient architectural works. Take a break for lunch at a local farm before being transported back to your cruise ship.

dès 740 Euro
Recherche de villas