7/7 9h-17.30h +33 (0)187210355

Identifiez-vous


Florence & Chianti

Florence & Chianti

Panzano

Le centre historique de la ville de Panzano, perchée sur sa colline, se déploie le long de ruelles pittoresques, délimitées par des remparts abimés. Au Moyen-âge, Panzano n’était qu’un pion entre les puissances rivales de Florence et de Sienne, et elle changeait constamment de mains. Sur le plan architectural, cet avant-poste fortifié a souffert pendant ce conflit mais les vestiges de son cœur médiéval ont survécu, contrairement à son château. Pour avoir un aperçu panoramique de la campagne, promenez-vous le long des murailles. Les restaurants tout le long de ces dernières donnent à voir des panoramas sur les collines et les vignobles du Chianti. Sinon, la place principale, bordée de cafés, est l’endroit idéal pour profiter de l’atmosphère de cette petite ville et pour un déjeuner contemplatif. Le Panzano des temps modernes est sous le joug de Dario Cecchini, un célèbre boucher avec juste ce qu’il faut d'excentrique. Y déguster un festin pour amateurs de viande est donc une étape incontournable de votre expérience à Panzano. Mais tournez-vous d’abord vers des préoccupations plus intellectuelles : la plus belle église romane des environs. San Leonino, une romantique église paroissiale, vous attend au sommet d'une colline, rappelant que le Chianti peut aussi construire des églises.

En savoir plus

Greve in Chianti

Greve représente la porte d’entrée Nord du Chianti, le premier arrêt depuis Florence. La SS222, connue sous le nom de Chiantigiana, ou Route du Chianti, serpente de Florence jusqu’à Sienne, à travers cette région paisible, donnant à voir des paysages archétypaux de cyprès, d'oliveraies et de vignobles. De prime abord, Greve peut décevoir : elle semble être une ville légèrement dépourvue de caractère et d'apparence moderne. Heureusement, sa place principale la sauve, tout comme ses restaurants, ses épiceries et ses cavistes. La Piazza Matteotti avec ses arcades impressionnantes est surmontée de balcons en fer forgé desquels dégringole une cascade de géraniums. Les boutiques sous les arcades regorgent d’assortiments de gourmandises, d’artisanat et de vins toscans. La place est encadrée par l’Hôtel de Ville néo-Renaissance. Avant tout, Greve est le centre commercial du Chianti, avec son marché hebdomadaire, sa foire aux vins en septembre et son alléchante Route des Vins qui démarre en dehors de la ville. Greve est le point de départ idéal vers les villas, les châteaux, les abbayes et les domaines viticoles de la Renaissance.

En savoir plus

Borgo San Lorenzo

Origines
La communauté romaine d'Anneianum se tenait à l'emplacement actuel de Borgo San Lorenzo. Après le départ des Romains, les villageois renommèrent leur ville d'après l'église locale de San Lorenzo et ce nom est resté depuis.
Au 13e siècle, Borgo San Lorenzo joua un rôle important dans les négociations entre les partisans de l'Empire, les Gibelins, et les partisans du Pape, les Guelfes. Ce fut à la fin de ce siècle que la ville tomba sous le contrôle de la République de Florence.
Celle-ci fortifia la ville et établit quatre entrées. Aujourd'hui, on voit encore une partie des arcs d'entrée, à savoir la Porta Fiorentina et la Porta dell'Orologio (porte de l'horloge).
Les fortifications protégèrent la ville pendant des siècles et permirent, notamment, de résister à une attaque des Français en 1527. La ville ne fut cependant pas épargnée par certains dégâts pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Borgo San Lorenzo est situé près des Apennins, à environ 30 km de la ville de Florence. La ville elle-même dépend de la commune de Mugello, du District de Florence, une région imprégnée de l'histoire de la famille des Médicis.

Borgo San Lorenzo de nos jours
Contrairement à beaucoup d'autres villes de la région, Borgo San Lorenzo ne repose pas uniquement sur le tourisme. En raison de son emplacement stratégique à proximité de routes principales allant de Florence vers le nord, Borgo San Lorenzo tire son économie de nombreuses activités tertiaires.

En savoir plus

Florence

Florence est indéniablement monumentale et se repose un peu sur ses lauriers qui ne sont autres que ses gloires passées et sa riche histoire pendant la Renaissance. Florence, plus qu’aucune autre ville, est définie par son patrimoine artistique. La ville est constellée d’églises, de palais et de galeries d’art et la concentration d'art et de sculpture de la Renaissance y est la plus importante au monde au monde. La ville est à la fois bénie et accablée par tout cette surcharge artistique. En 1743, Anne-Marie-Louise, dernière descendante de la lignée des Médicis, fit don de sa propriété à la ville de Florence, s’assurant ainsi que les collections d’art des Médicis resteraient intactes à jamais. Il en résulte que Florence est encore inondée de trésors. En dépit de dévorer la liste de ses sites incontournables, faites attention à ne pas suffoquer sous le poids de ces trésors. Laissez-vous du temps pour errer sans but. Au-delà des perches à selfies et des statues vous attend un vrai repaire de gourmets, avec ses élégants cafés, sa superbe cuisine et ses marchés littéralement à croquer. Florence n'est pas renfermée. La ville gourmande n'a pas non plus perdu son audacieuse âme toscane : les auberges traditionnelles servent toujours de la truculente cuisine paysanne, steaks virils compris.

En savoir plus

San Donato in Poggio

San Donato in Poggio est située dans l'un des plus beaux endroits du Chianti. Ce village médiéval, perché sur une colline, domine une crête séparant le Val di Pesa du Val d’Elsa et jouit de panoramas sur les oliveraies et les collines rayées de vignes. Ce hameau fortifié en pierres et briques est niché dans ses fortifications médiévales. Même si seuls quelques tronçons subsistent, notamment deux passerelles, la configuration des rues reste médiévale. La tour de guet restante sur la frontière ouest du hameau mène à un clocher et à la place principale pleine de caractère, avec son église gothique de Santa Maria della Neve ainsi qu’un puits octogonal. Étant donné sa position de pion dans les longues batailles entre Sienne et Florence, la survie de San Donato dépendait souvent de ce puits. L'église florentine-romane de San Donato est dressée à côté de la Porta Senese, la porte de Sienne, rappelant que des traités de paix médiévaux entre Sienne et Florence ont été signés à deux reprises dans cette ancienne citadelle.

En savoir plus
En savoir plus