+33 (0)187210355

Inscrivez vous


Le top 10 des choses à faire - Volterra

Volterra est l’archétype même de la Ville toscane – avant que le tourisme ne prenne le dessus. Profitez de sa relative tranquillité pour en explorer l’héritage étrusque, romain et médiéval avant d’aller faire vos emplettes d’albâtre local, ou d’aller dîner dans un cellier étrusque.

Le top 10 des choses à faire - Volterra

Porta all’Arco – la porte étrusque

La Porta all’Arco, la Porte Arquée, est la porte étrusque la mieux préservée d’Italie, datée du IVe siècle avant J.-C. Bien qu’elle soit probablement inspirée de l’architecture mésopotamienne, cette porte a été partiellement rénovée par les Romains au Ier siècle avant J.C. La voûte romaine y repose sur de massives bases étrusques et c’est la seule portion encore existante des murs étrusques. Ce portail voûté est fait d’immenses blocs de pierre rectangulaires taillés et il est surmonté de trois mystérieuses têtes en basalte sculptées. Ces têtes, usées par le temps, représentent vraisemblablement des dieux romains ou étrusques. L’une des théories les plus populaires sur la question explique que ces dieux représentaient en fait les gardiens de Volterra, jouant le rôle de Jupiter, Junon et Minerve. Minerve, la déesse romaine de la sagesse, du commerce et des arts, existait aussi dans la mythologie étrusque sous le nom de « Menrva ».

Les étrusques étaient des experts de la construction. Malgré le peu qu’il reste de leurs villes, cela a suffi à impressionner les architectes romains et de la Renaissance. Volterra est exceptionnelle car elle a réussi à conserver les restes étrusques bien visibles en hors-sol, dans ladite « ville des vivants ». Comme toutes les villes étrusques, Volterra suivait les contours et les délimitations de sa terre et sa nécropole était située en-dessous des murs de la cité et de la « ville des vivants » qui était en hauteur. Si les villes des morts prédominent à l’heure actuelle, c’est un accident et ce n’était pas prévu ainsi. Cette magnifique porte en pierre a survécu là où d’autres bâtiments publics, faits de bois et d’argile, n’en ont pas eu la chance.

En savoir plus

Piazza dei Priori – un chef d’œuvre médiéval

Depuis l’arc étrusque, la Porta all’Arco, une charmante route serpente et remonte la colline jusqu’à la Piazza dei ¬Priori, la place phare de la ville. La Piazza dei Priori atteste du riche héritage médiéval de Volterra, avec son ensemble de palais de la noblesse. Le Palazzo dei Priori (1208), tout en hauteur, domine la place. C’est le plus ancien hôtel de ville de la Toscane et il aurait servi de modèle au Palazzo Vecchio de Florence. Même si son clocher et ses créneaux furent rénovés plus tardivement, il donne l’impression générale d’un hôtel de ville typiquement toscan. Par une belle journée, envisagez de gravir le clocher pour profiter de vues sur la ville. De l’autre côté de la place trône le Palazzo Pretorio, du XIIIe siècle, avec sa Torre del Porcellino crénelée (Tour du Petit Cochon), dont le nom vient de son illustration en relief et décorative d’un sanglier.
Sur la place, rentrez dans l’Office du Tourisme pour récupérer une carte, et acheter un pass pour la ville, également connu sous le nom de Volterra Card. Vous pouvez également louer un guide audio pour visiter Volterra ou réserver une excursion à pied.

En savoir plus

Museo Etrusco – le meilleur des musées étrusques

Volterra expose quelques-unes des plus belles pièces d’art étrusques qui ne sont pas à Rome, les plus grands de ses trésors se trouvent au Museo Etrusco Guarnacci. Fondé en 1761, c’est l’un des plus anciens musées publics d’Europe et il acquiert sans peine le statut de plus beau musée de la ville. Ses urnes funéraires et ses sarcophages en albâtre couvrent tous les sujets :  de la démonologie étrusque à de la mythologie grecque, avec des monstres de la mer, des Dieux grecs, des griffons à bec et des sirènes. L’urne du couple marié est un chef d’œuvre du portrait réaliste, mais la seule sculpture vraiment émouvante de cette époque est l’Ombre du Soir (L’Ombra della Sera). Bien qu’elle soit vieille de plus de 2000 ans, cette statuette en bronze n’est pas sans rappeler la sculpture de Giaco¬metti et apparaît comme moderne, que ce soit dans le message qu’elle fait passer ou dans sa conception. Cette figure mystérieuse et allongée ressemble en effet à l’ombre d’un garçon, projetée au sol par les rayons rasants du soleil couchant. Elle vient brouiller les frontières entre immortalité et mortalité, authentiquement, à la manière étrusque.

Où que les archéologues creusent dans la ville, ils trouvent à chaque fois de nouveaux trésors. Parfois, ils n’ont même pas besoin de creuse, puisque certaines sections de la ville, construites sur du tuf tendre, et fragilisées par les sources souterraines, ont lentement glissé sur le versant de la colline des siècles durant, révélant les restes d’une vaste nécropole. Les tombes de la nécropole étrusque de Volterra ont fourni beaucoup des pièces maintenant exposées. Pensez à prendre le guide audio au musée, et rappelez- vous que le musée est compris dans le pass global pour la ville, la Volterra Card.

En savoir plus

Palazzo Incontri-Viti – Une demeure marchande

Cette demeure a beau être impressionnante on s’y sent quand même comme dans une maison privée. Elle a commencé son histoire en servant de foyer à un marchand d’albâtre perspicace, et ses héritiers y vivent toujours. Giuseppe Viti (1816-60) a parcouru le monde pour présenter ses marchandises, il a vendu son albâtre en Inde au rajah local et fut ensuite curieusement nommé Emir du Népal. La façade de la demeure est attribuée à Ammannati, qui a également travaillé sur le Palazzo Pitti à Florence. Chaque salon est plus grandiose que le suivant, orné d’art, de porcelaine et d’albâtre pour rappeler que le palais appartenait autrefois à l’un des citoyens les plus riches de Volterra. Les bâtiments de la Renaissance comme celui-ci, contre toute attente, s’accordent gracieusement avec les maisons médiévales de Volterra. Après avoir exploré les palais patriciens, repliez-vous vers Le Cantine del Palazzo, les celliers étrusco-romains situés sous le Palazzo Incontri-Viti, pour y prendre un verre ou un repas, dans un cadre rappelant une caverne, avec pour décoration des citernes romaines.

En savoir plus

Piazza San Giovanni – La place de la cathédrale

Au sud de la Piazza dei Priori se trouve la Piazza San Giovanni, le centre religieux de Volterra. Le Duomo du XIIe siècle vient couronner la place avec sa façade pisane-romane. Officiellement connue sous le nom de Cattedrale di Santa Maria Assunta, la cathédrale est actuellement fermée pour restauration, probablement jusqu’en septembre 2019. À l’intérieur, les pièces maîtresses sont l’impressionnant plafond à caissons ainsi qu’une collection de pièces d’art datant du Moyen-âge à la Renaissance. La sculpture de la Déposition est une gravure sur bois romane extrêmement rare, simple dans son exécution mais remplie de pathos et de drame. Le Duomo, rénové au XVIe siècle, devrait retourner à sa gloire passée très prochainement. 

En face de la cathédrale se trouve le Baptistère octogonal, qui aurait été construit sur le site d’un temple païen. Ce Baptistère rayé de noir et blanc, est remarquable par son harmonieuse porte en marbre et de ses élégants fonts baptismaux, sculptés par Sansovino en 1505.

En savoir plus

La route romaine de Volterra

Toute balade dans Volterra vous donnera à voir des restes romains de cette ville étrusque que les romains modelèrent à leur goût. La Velathri étrusque devint ainsi Volterrae, une importante municipalité romaine lorsque Rome annexa Etruria en 351 avant J.-C. La ville suivit la nouvelle foi de la chrétienté, et, à la chute de l’Empire Romain en 476 après J.-C, elle était déjà le centre d’un vaste diocèse. Sous domination romaine, les langages étrusque et latin coexistaient mais la culture étrusque fut réduite au néant. Le rôle des étrusques fut rabaissé à ceux de devins, de musiciens, de danseurs et de soldats pour Rome.

L’héritage le plus important des romains, au-delà des routes, est le modèle classique qu’ils ont établi dans leur plan de la ville, avec un forum – qui s’est ensuite transformé en piazza - comme centre névralgique de cette dernière. Cependant, l’héritage étrusque de Volterra a souvent servi de base aux romains, comme avec ledit Arc Etrusque, la Porta all’Arco Etrusco arquée, avec sa voûte romaine. Au nord de la ville, juste en-dessous des murs de celle-ci, se trouve le Théâtre Romain qui a été mis au jour et qui avait été partiellement détruit au Moyen-âge, afin de venir consolider les fortifications de la ville. Ce Teatro Romano, qui date du Ier siècle avant J.-C., a été fondé par deux consuls romains.  Juste à côté du théâtre romain se trouve les restes impressionnants de Bains romains datant du IIIe siècle, construit après que le théâtre romain eut été abandonné. On a une belle vue sur le théâtre depuis la Via Lungo Le Mura del Mandorlo.

En savoir plus

L’Artisanat de l’albâtre

Comme pour tout à Volterra, la sculpture sur albâtre est aussi un héritage étrusque. C’est l’un des nombreux cadeaux que les étrusques ont fait à leurs descendants dans cette ville plus étrusque qu’étrusque. Les artisans antiques ont fait grand usage de l’albâtre, et ce, depuis le Ve siècle avant J.-C, principalement pour leurs belles urnes funéraires sculptées. Dans les musées et ateliers locaux, vous trouverez des bols, des urnes, des médaillons, des artefacts religieux, des chandeliers, des lampes, des vases et des sculptures néoclassiques. Cet art du travail de l’albâtre a été transmis au fil des siècles, et n’a subi que très peu de changements. L’albâtre est vendu dans les ateliers de Volterra, et il est aussi exporté.

Commencez votre visite au Musée étrusque afin d’admirer la reconstruction minutieuse d’un atelier étrusque. Vous pourrez également y voir la belle collection d’œuvres en albâtre créée par Giuseppe Viti, le principal marchand d’albâtre de la ville au XIXe siècle. Le Palazzo Incontri-Viti expose ces superbes pièces en albâtre, notamment le grandiose candélabre de la salle de bal, conçu pour l’Empereur Maximilien, qui fut abattu en 1867 avant qu’il ne puisse venir les récupérer. Ou bien laissez-vous tenter par une autre possibilité : le Musée de l’Albâtre. Situé dans une tour médiévale, le Musée de l’Albâtre (Ecomuseo dell’Alabastro) vous raconte l’histoire de cette pierre translucide depuis son extraction jusqu’à sa production commerciale. La collection est faire de pièces primées datant de l’ère étrusque, de nos jours ou du XVIIIe siècle, moment où l’industrie artisanale locale était à son apogée.

En savoir plus

Le Balze - Volterras dramatische Felsen

La campagne entourant Volterra est faite de douces collines ondulantes, interrompues à l’ouest par le spectacle sauvage et grandiose de crevasses abruptes, connues sous le nom de Le Balze, « les Rochers escarpés ». Au fil des siècles, ces profonds ravins, créés par l’érosion continuelle des couches de sable et d’argile, ont avalé fortifications, églises et peuplements. Les murs étrusques qui s’y trouvaient jadis ont été des dommages colatéraux de ce glissement de terrain, tout comme bon nombre de premières tombes chrétiennes. Aujourd’hui, une abbaye du XIe siècle, la Badia, est au bord du précipice, dans l’attente de son inévitable destin. Pour un panorama parfait de ce paysage grandiose, sortez de la ville par la Porte Ouest, Porta San Francesco, longeant le Borgo San Giusto jusqu’à ce que vous atteigniez Le Balze (20 minutes de balade).

En savoir plus

Pinacoteca Comunale – la galerie d’art de la ville

La Pinacoteca du Palazzo Minucci-Solaini abrite des peintures de valeur des écoles siennoise et florentine. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une collection d’art qui rivalise avec celles des maîtres antiques toscans des plus beaux musées de la région, elle reste une collection de petite taille mais de grande importance. Parmi les œuvres phares, on a l’Annonciation de Signorelli et le Christ En Gloire de Ghirlandaio. La peinture la plus célèbre de la collection est la magistrale Déposition de Croix par Rosso Fiorentino (1495–1540).
La Volterra Card est un pass pour la ville qui comprend l’accès à la Pinacoteca ainsi qu’à tous les sites clés de Volterra. Alternativement, vous pouvez acheter un ticket groupé qui comprend l’accès à la Pinacoteca et à son voisin le Musée de l’Albâtre, l’Ecomuseo dell’Alabastro. Ils partagent l'entrée donc il est pratique de visiter les deux à la suite.

En savoir plus

Les excursions à pied dans Volterra

Volterra est une ville qui prendra vie à vos yeux si vous avez le bon guide. Les Excursions à pied dans Volterra vous permettent de visiter la ville au moment du déjeuner ou tôt dans la soirée, et d’apprendre à connaître son incroyable héritage, ainsi que son histoire étrusque, romaine et médiévale. Le guide de ces visites est un américain diplômé en histoire de l’art, avec des connaissances très approfondies sur la ville. Pour des visites guides à pied autre qu’en anglais, réservez via l’office du tourisme de la ville. Alternativement, vous pouvez également réserver une visite privée avec Tuscan Tour, qui comprend une excursion œnologique autour de Volterra avec un sommelier italien.

Pour quelque chose de plus original, les amoureux de la saga Twilight (livres et films) peuvent explorer le côté sinistre de la ville. Depuis que Stéphanie Meyer s’est servie de Volterra comme décor pour ses best-sellers, les nouvelles avec les vampires, des hordes entières de « vampir-ologues » sont venues en visite. La saga Twilight cumule plus de 50 millions de ventes dans le monde et « Tentation », le deuxième volet de la saga, est le lieu de résidence fictif des Volturi, un cercle de vampires. Meyer a rêvé de Volterra : « la ville que les vampires ont secrètement dominé pendant 3000 ans, depuis le temps des étrusques ». Même si c’est la ville voisine de Montepulciano qui fut choisie pour le tournage (car sa place est plus large et austère), c’est Volterra qui a été la source d’inspiration de ce mélodrame.

En savoir plus

Expérimentez une véritable visite de la Toscane avec

Italian Pastry Cooking Class in a Tuscan Farmhouse

Fun class where you will learn the basics for making Italian sweets while relaxing in an old farmhouse in the Tuscan countryside where Leonardo da Vinci found his inspiration and tasting the best Chianti wines that we make. You will be able to chose between learning to make modern or ancient sweets. Some of the things you will be able to chose from are Tiramisu, Sicilian Cannoli, Chocolate Cake, Limoncello Cake, Gelato.
At the end you will be able to sit down and taste everything you made together with our wines.

dès 98 Euro

Accademia Gallery and Medici Chapels

A morning tour of the Accademia (Galleria dell'Accademia) and of the Medici Chapels (Cappelle Medicee) where we will see the most important works of Michelangelo in Florence.

Tours last three hours and take place from 10:00 am to 1:00 pm or from 11:00 am to 2:00 pm.

Ticket prices are not included and should ideally be booked in advance, either by the travellers or by me. If you book with me, please allow ample bookung time in busy periods.

dès 200 Euro

Dégustation de vins dans un château médiéval dans le Chianti

Départ à 10:00 depuis le centre de Florence en confortable minibus climatisé. Accompagnés par un guide bilingue, vous expérimenterez une dégustation de vin dans un château du XIIe siècle. Le déjeuner est inclus.

dès 89,74 Euro

Full-day Vespa and Chianti Tour with Shuttle from Pisa

Spend a day riding along peaceful roads through the scenic, Tuscan hills on an original Vespa scooter. Experience a unique way of admiring Chianti's sights, and stop for a wine tasting and delicious lunch along the way.

dès 100 Euro
Recherche de villas