+33 (0)187210355

Identifiez-vous


Le top 10 des choses à faire

Les tours à elles-seules justifient la visite de cette capsule historique médiévale, mais San Gimignano regorge de sites originaux. Assurez-vous d’y rester une fois que la foule est partie. En ce qui concerne les musées, veuillez prendre note qu’un ticket unique permet d’accéder à tous les musées.

Le top 10 des choses à faire

La Collegiata – une église illustrée de parfaites fresques

La ligne d’horizon de la ville, hérissée de tours est l’un des sites les plus spectaculaires de la Toscane. A son apogée, la cite comptait au total 72 tours, dont il ne reste que 14. Les maisons-tours étaient des résidences/châteaux, qui servaient à la fois d’entrepôts et de forteresses. San Gimignano languished as an economic backwater, by¬passed by the Renaissance – for which we are eternally grateful. Ces enclaves auto-suffisantes incarnaient la richesse des nobles féodaux ou des marchands prospères ainsi que leur mépris pour l'autorité civile. L'arrivée de la Peste Noire en 1348 mit fin à la construction de ces tours de pouvoir. Elle mit également un terme à la prospérité à San Gimignano jusqu'au XXe siècle. La ville commença à s’affaiblir, ce qui ne fut qu’aggravé par son manque d'autonomie politique alors qu’elle passait sous contrôle florentin. En bref, San Gimignano dépérit, oubliée et isolée économiquement, et ne passa jamais par la Renaissance - ce dont nous sommes éternellement reconnaissants.

Les tours restantes sont concentrées autour de la Piazza del Duomo et de la Piazza della Cisterna, qui bondée de touristes toute l'année. Au niveau du point culminant de la ville, les hautes tours défensives dominent les deux places principales. Elles font également office de gage de statut social, également construites pour afficher la richesse et le statut social de ses propriétaires. Une autre théorie soutient que les tours étaient liées au commerce du textile, qui a contribué à enrichir San Gimignano. Comme il y avait peu de place au rez-de-chaussée, certaines tours auraient pu être construites pour stocker de précieux tissus teints. Cependant, le consensus se porte sur le postulat que ces tours impérieuses furent d’abord construites pour défendre la ville, mais sont rapidement devenue des symboles du statut social, un peu comme la ligne d’horizon de gratte-ciels de Manhattan aujourd'hui.

En savoir plus

La Collegiata – une église illustrée de parfaites fresques

Confusingly connue sous le nom de Duomo, la ¬Collegiata est l’église la plus impressionnante de la ville. Cette magnifique Eglise romane vous captivera d’autant plus longtemps que chacun de ses murs est recouvert de fresques. Le mysticisme de cet endroit est égalé par la sensation d’intimité qu’il dégage, de ses arches bandées jusqu’aux gracieuses colonnes qui les soutiennent. L’aile nord donne à voir des scènes dramatiques de l’Ancien Testament (1367) par Bartolo di Fredi, tandis que l’aile opposée dépeint la Vie du Christ par Lippo Memmi (1333–41). La nef est dédiée au Dernier Jugement de Taddeo di -Bartolo (1393–6). Ses peintures narratives de style gothiques contrastent avec les fresques lyriques de la Renaissance de Ghirlan¬daio (1475) portant sur la vie d’un Saint local, dans la Chapelle de Santa Fina. On rend hommage à Saint bien-aimé en Mars, avec des violettes jaunes, des fleurs dont on dit qu’elles symbolisent Santa Fina, dans la campagne environnante.

En savoir plus

Torre Campatelli –à l’intérieur d’une vraie maison-tour

Cette intrigante maison-tour était la maison du dernier résident d’une illustre famille florentine. En 2005, Lydia Campatelli légua la tour au Fondo Ambiente Italiano (FAI), cette entité respectée en charge du patrimoine italien. Coincée entre deux maisons de ville du XVIIIème, cette tour du XIIIème est la seule en ville dont l’aménagement original et l’intérieur creusé aient été préservés. A l’intérieur, elle est restée telle quelle, pareille au moment où son dernier propriétaire la quitta. On y trouve une exposition d’art de Guido Peyron, l’oncle de Lydia Campatelli, ainsi que des souvenirs de cette famille florentine de marchands et de propriétaires terriens. Au-delà du plaisir procuré par l’exploration d’une maison-tour regorgeant d’antiquités, appréciez la sensation ressentie pendant l’exploration d’une maison toscane du XIXème, reflétant les goûts d’époque des classes sociales moyennes-supérieures.

Et cerise sur le gâteau, délectez-vous de l’impressionnante présentation audio-visuelle les Millénaires de San Gimignano, retraçant l’histoire de la ville (disponible en Anglais et Italien). La présentation révèle comment les « gratte-ciel » médiévaux incarnent l’influence civilisatrice de la vie urbaine, avec les signori (seigneurs féodaux) encouragés à renoncer à leurs châteaux pour vivre en ville. On y trouve des points historiques plus généraux portant sur l'histoire médiévale toscane. Le borgo, ou ville fortifiée, devint également le foyer des propriétaires fonciers et des marchands, ainsi qu’un symbole de sécurité pendant les conflits entre cité-États.

En savoir plus

Torre Grossa – pour un vertige médiéval

Le Palazzo Comunale (également connu sous le nom de Palazzo del Podesta) est la forteresse d’interdictions, au cœur de la vie de la ville depuis le moment où Dante s’y rendit lors d’une visite comme ambassadeur de Florence. Idéalement, explorez à la fois la mairie et ses fresques (voir ci-dessous) et montez-en haut de la tour. Mais si vous avez la flemme et que c’est un jour idéal sans aucun vent, alors vous voudrez peut-être juste monter au sommet. Terminée en 1311, la tour de la mairie, la Torre Grossa, est le plus haut bâtiment de la ville (54 mètres de haut) et est le seul que vous pourrez gravir. Si vous y allez doucement, l’escalier en métal est assez facilement à monter, seule la dernière partie est difficile. La vue sur le Val d’Elsa depuis le sommet est spectaculaire, tout comme le panorama de San Gimignano elle-même, vue d’en haut.

En savoir plus

Palazzo Communale - Cultur et une montée au sommet

Le Palazzo Comunale, connu sous divers noms à l’échelle locale, est le siège du gouvernement local depuis le Moyen-Âge. Ce bâtiment imposant et fortifié domine aujourd’hui la place, tout comme il a certainement toujours dominé les vies des citoyens du coin. La Mairie toscane, avec son clocher attenant, la Torre Grossa (voir ci-dessus) incarne un idéal civique. Anciennement, elle promettait la démocratie aux guildes marchandes, à la noblesse et au peuple. Au premier étage de l'hôtel de ville se trouve la Sala di Dante et ses fresques (également connue sous le nom de Sala del Consiglio), avec les registres attestant de la visite de Dante en 1299. On y trouve une splendide collection d'art médiéval, notamment le Maestà datant du début du XIVe siècle de Lippo Memmi : la Vierge et l'enfant intronisés sont entourés d'anges, de Saints et de dignitaires, y compris le podestà à genoux, qui était le premier magistrat de la ville à l'époque. L’étage du dessus expose des leçons de morale sur le bon et mauvais gouvernement, ce qui n’est pas sans rappeler Sienne.

Au second étage se trouve la Pinacoteca, la Galerie des Tableaux, qui expose des oeuvres du XIII au XVème siècles. Parmi les nombreuses belles peintures du musée, on trouve un ensemble de fresques du début du XIVème de Memmo di Filippuccio, rares car elles illustrent des scènes profanes et non religieuses. Connues sous le nom des Fresques des joies du mariage (fresques des thèmes édifiants), ces scènes représentent de jeunes mariées partageant un bain et grimpant dans leur lit nuptial – un coup d’œil dans l’intimité de la vie privée de l’Italie médiévale.

En savoir plus

Sant’Agostino – pour des fresques magiques

Chaque église de San Gimignano a des choses à vous offrir, mais la plus belle d’entre elles pourrait être Sant'Agostino. Située à l'extrémité nord de la ville, à proximité de la Porta San Matteo, cette église rend hommage à Saint Augustin. Cette église, semblable à une grange, ne dispose d’aucun ornement extérieur, mais tout est à l'intérieur. Conçue dans le style roman avec des éléments gothiques, l'église a été commencée en 1280 et terminée en 1298. Parmi ses éléments d’intérêt, on a ses fresques estompées de Benozzo Gozzoli sur la Vie de Saint Augustin (1465) que vous trouverez autour du chœur. Vous y constaterez le même amour de la couleur, des vêtements riches et l’exact même style de portrait, que dans les autres fresques de Gozzoli, notamment dans le Cortège des mages du Palazzo Medici-Riccardi à Florence. Pensez à apporter des pièces pour activer les lumières afin d’admirer les fresques, situées derrière le grand autel. L'église fait encore partie intégrante de la vie à San Gimignano, où ont lieu les messes et les concerts.

En savoir plus

Une balade le long des murs de la ville pour y déguster des vins

Faites une petite balade le long des murs de la ville jusqu’à la Rocca, la forteresse du XIVème siècle, avant de quitter la ville. Cette forteresse à moitié restaurée peut se targuer de ses points de vue sur des jardins en terrasse et des oliveraies de plus en plus clairsemées allant jusqu’aux vignobles de Vernaccia. Ces vignobles produisent le vin blanc très célèbre auquel il était fait référence dans la Divine Comédie de Dante. Le Museo Vernaccia (Musée Du Vin de Vernaccia Wine Museum) est l’endroit où déguster une grande sélection de vins locaux. Hormis le fameux Vernaccia, vous pourrez déguster ou acheter des vins DOC San Gimignano (Rosso/rouge, Rosato/rosé et le moëlleux Vin de dessert Santo). Si vous êtes intéressé(e) par des vins de domaines plus lointaines, optez pour les vins DOCG Chianti, ou les vins toscans IGT. Une borne audio-visuelle vient faire honneur à l’histoire de la viticulture dans la région.

En savoir plus

Polo Museale Santa Chiara – éclectique complexe de musées

L’ancien couvent de Santa Chiara abrite maintenant plusieurs musées. Ce sont des musées relativement mineurs, avec des curiosités de toutes sortes, mais qui valent le coup. Le Museo Archeologico (Musée Archéologique) expose des trouvailles romaines et étrusques, notamment des figures en bronze et des carreaux colorés de mosaïques. A proximité, la Spezieria di Santa Fina accueille une pharmacie partiellement reconstruite du XVème siècle. D home to partially reconstructed pharmacy dating from the 15th-century. Des contenants en céramique et en verre, conçus pour des remèdes à base de plantes, des lotions et des potions curatives, y sont visibles. A l’étage, la Galleria d’Arte Moderna (Galerie d’Art moderne et contemporain) expose des œuvres d’artistes italiens. Un ticket unique permet d’accéder à tous les musées.

En savoir plus

Piazza della Cisterna – la quintessence de San Gimignano

La Piazza della Cisterna is a medieval time capsule, que vous apprécierez d’autant mieux quand les hordes de gens seront rentrés chez eux. Cette charmante place triangulaire est dotée d’un puit du XIIIèle siècle, qui a donné son nom à la place. La piazza est maintenant un endroit lunatique où prendre des photos mais marquait autrefois le carrefour entre la route de pélerinage de la Via Francigena et la route menant de Pise à Sienne. Elle reste la plus belle piazza de la ville, pavée de briques en épi et flanquée de demeures et de maison-tours médiévales datant du XIIème siècle. D’un côté se trouvent ladite ‘tour du diable’ et les tours jumelles, ancienne résidence des Ardinghelli, la principale famille Guelph de la ville.

En savoir plus

Museo della Tortura – torture médiévale

Si vous ados vous torturent pour plus de divertissement sanguinaire, envisagez le Museo della Tortura (Musée de la Torture) juste à l’est de la Piazza della Cisterna. Après avoir vu bien trop d’églises, cette horrible et inquiétante collection d’instruments médiévaux de torture pourrait bien capter l’imagination de votre ado. Ce musée est plus contextuel, inquiétant et provocateur que divertissant.

En savoir plus

Expérimentez une véritable visite de la Toscane avec

Private Tuscan Pasta Making Class and Dinner with a Local Expert in Florence

Your hands-on cooking class will take place at a local bed and breakfast owned by your hosts Cinzia’s friends. In a light-filled space designed for cooking classes, watch as Cinzia prepares a Tuscan appetizer for your to enjoy before you get to roll up your sleeves and learn to cook regional Italian pasta from recipes passed down through generations of Cinzia’s family. You will learn to cook three dishes from scratch as well as a side or dessert.
Choose between a cooking menu that includes either three handmade pastas or a pasta and meat main course. You will also learn to create a seasonal side vegetable and dessert. For the pasta menu, you will learn to cook three different types of pasta cooked with three different sauces that you will also learn to create. If you choose to make a pasta and meat instead, you will learn to make one pasta and a meat dish. Your meal will end with a traditional Italian dessert.
You're in for a true culinary adventure!

dès €96.27

Private transfer from Florence city or airport to Umbria Assisi-Perugia area

Take the worry out of your arrival or departure from Florence city orAirports with private transfers to hotels in the Umbrian  towns of Assisi or Perugia area. Relax as you drive through the garden of Italy.

dès €65

The Charms of Florence, Villas, Gardens & Prosecco

Surround yourself with the beautiful nature outside the city center of Florence. Visit rich villas with incredible gardens & interesting stories. Discover the horticultural art of the city in a botanical garden & enjoy some prosecco “on the go” with an incredible view as a backdrop!

dès €18

Chianti Wine Tasting tour from Florence or Siena with local driver guide

This relaxing and pleasant gourmet tour will take you to visit the area that lies between the provinces of Florence and Siena known for the beautiful valleys, castles and medieval villages encircled by walls located on a hilltop.
The tour will start directly at your accommodation. We will drive about 30 minutes to reach the heart of Chianti to visit some unique villages of the Chianti "out of the beaten path" where you will have time to do some shopping of the local products.
You will learn the secrets of wine making and stop in the most picturesque spot of the countryside, discovering its villages as Greve in Chianti, Panzano, Montefioralle and many other hidden gems.

dès €229
Renseignez - vous