+33 (0)187210355

Inscrivez vous


Le top 10 des choses à faire - Cortona

Avec son petit nombre de sites incontournables, Cortona est synonyme de flâneries à votre rythme, vous délectant des vues et de son ambiance médiévale. Cela dépendra beaucoup de vous et de jusqu’où vous voulez grimper une fois que la foule se dispersera peu à peu, quand vous monterez le long de rues incroyablement escarpées. Parmi les autres doux bonheurs de la ville, vous pourrez vous faire plaisir avec une glace et une passeggiata autour des places principales. Les excursions populaires sur une journée peuvent vous conduire au nord à Arezzo ou au sud au Lac Trasimeno.

Le top 10 des choses à faire - Cortona

Piazza della Repubblica & Piazza Signorelli – prenez le pouls de la ville

Les anciennes portes de la ville antique de Cortona vous conduisent pour une balade complaisante le long des rues médiévales, des monuments et des places animées de la ville. Commencez votre marche au cœur de la ville, sur la Piazza della Repubblica joliment asymétrique et la Piazza Signorelli, qui abritait l’ancien forum étrusco-romain mais qui accueille maintenant le marché matinal du samedi. Les visiteurs se rassemblent sur ces deux places, une zone piétonne faite pour y observer les gens. Prenez le pouls de la ville tout en sirotant un café, en écoutant les talentueux musiciens de rue, ou en vous baladant à la recherche de bibelots artistiques. Nommée en hommage au peintre local Luca Signorelli, la Piazza Signorelli peut se vanter de son Palazzo Comunale (Hôtel de Ville) du XIIIe siècle et le Musée Etrusque de Cortona, le Museo dell’Accademia Etrusca . L’office du tourisme de la ville se trouve commodément dans le même bâtiment.

En savoir plus

Museo dell’Accademia Etrusca – pour la Cortona étrusque

Située dans le Palazzo Casali du XIIIe siècle, l’Académie Étrusque, qui a repris certains murs étrusques, est l’endroit où vous familiariser avec les origines antiques de la ville. Le musée, situé juste à l’arrière du Palazzo Comunale, vient rappeler que Cortona, entourée de murs en pierre datant des temps étrusques et romains, était la ville étrusque la plus importante du nord de la Toscane. La pièce maîtresse en est un chandelier typiquement étrusque datant du Ve siècle avant J.-C. avec des lampes illustrant des dauphins, des gorgones et des vagues stylisées. On y trouve également une réplique de l’intérieur d’un tumulus étrusque, le Secondo Melone di Sodo. Ces trouvailles et d'autres proviennent des tombes étrusques de Sodo, juste en dehors de la ville. Tout aussi charmante est la fresque de Polymnia, considérée comme une élégante peinture romaine de la Muse du Chant, jusqu’à ce que des recherches récentes laissent croire qu’elle n’est autre qu’une contrefaçon du XVIIIe. Ce musée éclectique et sous-estimé fait bien plus que couvrir les découvertes étrusques et romaines et se plonge également dans l’Égyptologie, dans les arts décoratifs du XVIIIe et même dans le Futurisme. Gino Severini, un chef de file du futurisme, est né à Cortona et ses œuvres y sont exposées.

En savoir plus

Museo Diocesano – pour de mémorables pièces d’art religieux

En face du Duomo, la cathédrale du XVIe siècle et de son fidèle compagnon, le Museo Diocesano, se trouvent dans l’ancien oratoire et l’église de Gesù. Contrairement à la cathédrale, décevante et défigurée, le Musée Diocésain est un véritable trésor de maison en miniature. Parmi les pièces exposées vous trouverez de rares œuvres d’art de Fra’ Angelico, Lorenzetti et des artistes locaux Luca Signorelli et Pietro da Cortona. La pièce maîtresse est l’Annonciation de Fra’ Angelico, une version lumineuse de l’ange messager, créée avec de scintillantes feuilles d’or dans les années 1430. Luca Signorelli (1450–1523), l’un des nombreux artistes renommés de Cortona, fut inspiré par son maître, Piero della Francesca. Signorelli réalisa des fresques pour la Cathédrale d’Orvieto et fut appelé par le Vatican pour compléter les fresques de la Chapelle Sixtine. Les travaux de Signorelli qui y sont exposés incluent la poignante Lamentation du Christ. Parmi les autres pièces d’intérêt, une Madone siennoise par l’école de Duccio Madonna, un crucifix de Pietro Lorenzetti du XIVe siècle, et un sarcophage romain qui inspira Donatello.

En savoir plus

Flâneries médiévales

Cortona, nervurée de ruelles médiévales, est un endroit où flâner plutôt que de visiter un par un ses sites clés. Maintenant que Cortona n’est plus un secret de connaisseurs, la ville et ses charmantes rues pavées et tortueuses peuvent être inondées de visiteurs pendant l’été. Les foules à Cortona n’ont rien de nouveau, particulièrement depuis qu’un auteur américain ait donné un coup de pouce. La ville est célèbre pour avoir servi de décor au bestseller, Sous Le Soleil de Toscane, de Frances Mayes. Fuyez la foule en cherchant la Via Janelli avec ses rangées de bâtiments en brique et ses étages supérieurs suspendus – parmi les plus anciennes maisons médiévales restées de la Toscane. Parmi les rues pittoresques de la ville, on compte la Via Ghibellina et la Via Guelfa, avec leurs demeures médiévales.

Si vous voulez passer au niveau supérieur, vous pouvez visiter le complexe monumental de San Francesco, à quelques pas en amont de la Piazza della Repubblica. San Francesco, comprenant une église et un monastère du XIIIe, expose une fresque de Pietro da Cortona. Continuez toujours à monter pour atteindre la partie la plus élevée de la ville, avec ses rues étroites et ses bâtiments médiévaux. Au cœur du quartier médiéval, San Nicolò abrite la merveilleuse -Deposition de Signorelli, une référence. Les rues tortueuses et escarpées, reliées entre elles par des escaliers de pierre, cheminent difficilement jusqu’à la forteresse des Médicis, au sommet de la ville.

En savoir plus

Grimpez jusqu’à la partie haute de la ville

Préparez-vous à grimper jusqu’aux points de vue au sommet de la forteresse des Médicis, la Fortezza del Girifalco, qui occupe le site d’une acropole étrusque. Située en altitude, bien au-dessus de la plaine du Valdichiana, Cortona surveille les coteaux recouverts d’oliveraies et de vignes en terrasse. Cette ville médiévale parfaite est populaire, à juste titre, mais échappe aux foules estivales grâce à son cadre en hauteur. Située sur un éperon rocheux à 600 mètres au-dessus du niveau de la mer, Cortona grimpe jusqu’à la forteresse des Médicis et ses panoramas exaltants donnant à la fois sur le Lac Trasimeno et sur le Monte Amiata.

Premièrement, la montée est abrupte et part de la Basilica di Santa Margherita, sur le Piazzale Santa Margherita, en hommage à la Sainte-Patronne de la ville, disciple de St François. Les citoyens de Cortona font encore des pèlerinages jusqu’à sa tombe, en passant par les rues sinueuses et balisées de pierres, afin de lui offrir leurs pierres pendant les périodes de difficulté.

La Forteresse des Médicis en hauteur est quelque peu envahie par la végétation, mais les points de vue y sont splendides et c’est un endroit où vous serez tentés par un pique-nique. La forteresse est un bel exemple d’architecture militaire, reconstruite au XVIe siècle sous la gouvernance de Cosimo I de Médicis. L’écrivain Henry James admirait cette « citadelle en plein délitement » qui a maintenant été sauvée pour la ville. Après une restauration significative, la forteresse réouvrira ses portes d’ici à l’été 2018 en tant que centre culturel, avec des expositions de photos, des concerts de jazz, un bistrot et un bar à vins.

En savoir plus

Le Lac Trasimeno – pour son rythme de vie langoureux

Un versant des jardins publics de Cortona s’ouvre sur un belvédère avec des points de vue qui balayent tout le sud, enveloppant le Lago di Trasimeno, le 4ème plus grand lac d’Italie, qui se trouve dans la région voisine d’Ombrie. Le lac reste loin des sentiers touristiques bien battus donc venez-y pour y profiter du panorama paisible et de son rythme de vie langoureux. Ses eaux peu profondes sont étonnamment propres et populaires auprès des nageurs, des navigateurs et des windsurfers. Pourtant, un jour en 217 avant J.-C., les eaux du lac se firent rouges de sang des légions romaines : plus de 16.000 hommes de ces dernières furent massacrés par les troupes d’Hannibal. Même dans les petits villages de pêcheurs, les fortifications du lac attestent de son emplacement géostratégique et de son passé turbulent.

Aujourd’hui, le paysage est bien plus paisible, particulièrement sur la rive sud, avec Castiglione del Lago, l’endroit où porter un toast d’adieu à la province sous-estimée d’Arezzo autour d’un festin de poissons lacustres. Visitez ce repaire à fins gourmets pour vous rassasier de tanches, perches, blanchailles et anguilles, ou pour y boire des vins de Colli di Trasimeno. Castiglione del Lago, capitale touristique du lac, est une ville médiévale crénelée en enfilade le long d’un charmant promontoire. Bien que fondé par les étrusques, ce village fortifié dégage une atmosphère résolument médiévale, avec de splendides points de vue depuis les remparts de son château du XIVe siècle.

Le lac est également l'occasion de plaisants trajets en voiture, à pied ou à vélo, avec des panoramas sur des champs de tournesols, des vignobles chatoyants, des oliveraies argentées, des bois de chêne et de volumineux cyprès. La piste cyclable faisant le tour du lac est une promenade classique, avec la chance d'explorer Castiglione del Lago, Passignano et Sant'Arcangelo. Ce lac, avec son esprit gourmet, offre également de nombreuses possibilités de dégustation de vin et d'huile d'olive pendant votre trajet. Le tronçon Passignano, vous permettra d’admirer des panoramas sur les prairies et les bois depuis la crête d’une colline. Le tronçon le plus court et le plus attrayant de la piste cyclable longe le rivage entre Castiglione et Tuoro.

En savoir plus

Arezzo – pour la culture, l’art exaltant et les boutiques de la ville

La ville sous-estimée d’Arezzo, à 30 km au nord de Cortona, vous surprendra lors d’une excursion sur une journée. Sa campagne vallonnée révèle des fermes aux tuiles flamandes, flanquées de bosquets de cyprès vert foncé. La ville en soi est encore plus agréable. Arezzo n’a pas vendu son âme au tourisme. Malgré ses églises truffées d’œuvres d’art, le tourisme est silencieux dans cette ville, véritable joyau caché, qui a littéralement fait fortune avec les joyaux. L’or a en particulier a été source de richesse pour Arezzo depuis les temps étrusques, et la ville est encore populaire pour ses amateurs de joaillerie fine. Arezzo était une ville clé de la Fédération étrusque, en raison de sa position géostratégique au sommet d’une colline, au point de rencontre de trois vallées. Aujourd’hui, c’est un centre commercial riche, ponctué de joailliers, d’orfèvres et de boutiques d’antiquaires.

Les principaux sites d’intérêt d’Arezzo en sont sa place principale, véritablement magique, et ses églises, souvent liées à Piero della Francesca. Les monuments médiévaux sont souvent groupés tous ensemble, dans la partie Nord d’Arezzo, avec le Duomo, abrités par les murs circulaires du XVIe de la Fortezza, qui est maintenant un parc avec de beaux points de vue.

Mais le mieux à faire à Arezzo est encore d’y apprécier tout simplement la vie d’une ville toscane qui ne se définit par le tourisme. La Piazza Grande, sa place principale en pente, a été au cœur de la vie de la ville depuis les temps médiévaux. Sa place principale et asymétrique est un véritable aimant à fêtes et balades, tout comme son voisin, le Corso Italia. En comparaison avec Cortona, vous aurez l’impression que cette place audacieuse et bordée de cafés est plus paisible. Admirez les portiques du  Palazzo delle Logge Vasariane du XVIe siècle avant de vous replier vers un café, tel que le Caffè Vasari (au numéro 15). Venez-y pour le marché d’antiquités le week-end, qui recouvre toute la place et déborde sur les pavés du Corso Italia, la principale rue marchande de la ville.

Culturellement, la ville appartient à Piero della Francecsa, l’artiste qui a le plus laissé sa marque sur Arezzo. Pour les amateurs d’art, l’attraction phare d’Arezzo est le cycle de fresques de Piero della Francesca, minutieusement restauré, et qui se trouve dans la Basilica of San Francesco, aux allures de grange. Si vous avez le temps, envisagez de vous arrêter au Castiglion Fiorentino en repartant vers Cortona.

En savoir plus

Lucignano, à 37 km à l’ouest de Cortona, vous fera goûter au Val di Chiana, célèbre pour son bœuf, souvent utilisés pour les biftecks florentins. Lucignano est entourée de collines et de villes pittoresques qui ponctuent les plaines fertiles du Val di Chiana. La ville elle-même bénéficie d’une vue impérieuse sur le Val di Chiana – et ses murs médiévaux resserrés viennent encore plus en intensifier l’effet. À l’origine un bastion étrusque, Lucignano est un endroit surprenant : la disposition concentrique des rues autour de sa forteresse la rend unique parmi les villes toscanes sur collines. Le plan médiéval de la ville, ovale et en forme d’œuf, entoure le Palazzo Comunale du XIVe. À l’intérieur de ce dernier, vous trouverez des fresques des écoles siennoises et aretine, ainsi que des ornements en or finement travaillés, pour lesquels la province d’Arezzo a longtemps été célèbre. L’artéfact le mieux connu de la ville est son bel Arbre de Lucignano, du XIVe, richement agrémenté de joyaux. Hormis quelques exceptions, les bâtiments de Lucignano sont parfaitement préservés, tout comme l’église gothique aux rayures grises et blanches de San Fran¬cesco. Afin d’éviter une overdose de culture, dinez à Il Goccino, en profitant des jolies vues depuis sa terrasse. Attendez-vous à une cuisine toscane moderne, uniquement avec des ingrédients locaux, du tartare de bœuf et du bifteck au sorbet au basilic et à l’huile d’olive.

Si vous avez le temps, arrêtez-vous au village fortifié de Marciano della Chiana, à 6 km au nord est. La plus grande partie du château reste intacte, tout comme les murs et un portail, avec son propre cocher. À trois km au sud-est, se trouve la Chapelle octogonale de Santa Vittoria, conçue par Ammannati pour signaler l’endroit où les Florentins battirent les Siennois en 1554.

En savoir plus

Situé sur la dernière colline surplombant la plaine du Val di Chiana entre Cortona et Arezzo, le Castiglion Fiorentino est un borgo toscan qui n’est pas du tout touristique. Visible de très loin, ce village fortifié plane au loin. C’était un bastion appartenant à Arezzo jusqu’à ce que les Florentins s’en saisissent en 1384. De nos jours, vous sentirez que le Castiglion Fiorentino dégage encore une atmosphère très médiévale, délimité par d’épais murs et couronné par le Cassero, une forteresse médiévale massive. Quand bien même, les agréments de la Renaissance ne manquent pas. Sur l’ancienne place du marché, vous trouverez les célèbres loggias de Vasari, avec ses arcs en pierre encadrant une jolie vue sur les toits et la campagne environnante. Cette colonie médiévale et très bien préservée dispose d’un nombre inhabituellement important d’églises. La plus ancienne de celles-ci, la Pieve Vecchia, est dotée d'une fresque de Signorelli : la Déposition du Christ (1451), tandis que l’églises romano-gothique de San Francesco abrite la version sculptée de cette œuvre. D’autres pièces sacrées, d’orfèvrerie ou d’argenterie des églises environnantes font partie de la collection de la Pinacoteca, située Via del Cassero. Juste en dehors du village, vous verrez le temple octogonal de Santa Maria della Consolazione.

Se dessinant au-dessus du village, et visibles depuis la forteresse Cassero, se trouvent les remparts délabrés du Castello di Montecchio Vesponi. Ce château médiéval et crénelé appartenait jadis au légendaire condottiero anglais John Hawkwood, un capitaine et commandant du XIVe siècle. Après avoir bien servi les Florentins, l’ancien mercenaire devint un honorable citoyen florentin.

En savoir plus

Ce site est pour les vrais mordus de culture étrusque. Les tombes antiques sont disséminées dans les plaines entourant Cortona. En bas de la colline, un parc archéologique : le Parco Archeologico del Sodo, vous donne à voir les Tombes étrusques Sodo, avec un autel sacrificiel sculpté. Le contenu de beaucoup de tombes se trouve maintenant au Museo dell’Accademia Etrusca mais les sites originaux sont ici. Lesdits « Meloni » sont d’anciens tumuli étrusques découverts dans la région de Sodo, juste à l’extérieur de Cortona. Entre les VIII et IVe siècles avant J.-C, « Etruria Propria » prospérait en tant que Confédération de 12 cités-états de l’Italie Centrale. L’Etruria du Nord, à peu près l’équivalent de la Toscane moderne, englobait Cortona, Arezzo, Chiusi, Populonia, Vetulonia et Volterra. Pour comprendre le parc archéologique, il vaut mieux visiter la zone avec un guide ou réserver une excursion d’une demi-journée pendant le week-end au Museo dell’Accademia Etrusca.

En savoir plus

Expérimentez une véritable visite de la Toscane avec

Tuscan Delicious Food Private Tour

Enjoy the flavors of Tuscany with this private 3-hour food and wine tour of Florence. Walk through the historic streets of central Florence, passing the Duomo, Piazza della Signoria, Ponte Vecchio, and more. Taste crostini, salami, lampredotto, wine, and gelato along the way!

dès 60 Euro

Delicious Florence: Evening Food Tour with Wine Tasting & Florentine Steak

On this three hour Florence evening food tour, taste your way through the city of Florence as you learn all about the cuisine of the region. Meet local bakers, chefs and food enthusiasts along the way as your local foodie guide leads you on a delectable stroll through one of the most beautiful cities in the world. Make sure you arrive hungry, there's a lot to eat! Packed with traditional Tuscan foods and wine, experience a delicious taste of authentic Florence!

dès 89,69 Euro

Small-Group Tour Chianti Winery Montefioralle and Greve in Chianti

  • Enjoy a taste of Tuscany on a 5-hour morning or afternoon trip to the Chianti region from Florence. With a guide just for your sole group, you’ll visit the fortress Castle of Montefioralle and the market town of Greve in Chianti. Finish with a winery visit to sample the renowned Chianti wine and learn about sangiovese grapes.

dès 39,5 Euro

Daytrip: pickup Forte dei Marmi dropoff Fiumicino FCO Airport with Orbetello Tour option

Private Day Trip with pick-up from your accommodation in Forte dei Marmi and drop-off toFiumicino FCO Airport.
Upgradable with 3 hours stop in Orbetello town (if selected).
You’ll have an English-speaking private driver and comfortable full air-conditioned minivan for the day.

Worry-Free and Safe Private Day Trip Experience, operated only with:
- Expert Professional English-Speaking Drivers
- Selected local Expert Licensed Tour Guides (when booked)
- Welcoming comfortable and fully air-conditioned last model Mercedes or other similar private vehicles

dès 220 Euro
Recherche de villas